La Bourse de Paris en hausse de 1,81% sur la semaine

La Bourse de Paris a réussi à inverser la tendance à la suite de statistiques favorables en provenance des Etats-Unis. A la clôture, le CAC 40 affiche une hausse de 0,67% à 4.337 points. Sur la semaine, l'indice phare de la place parisienne gagne 1,81%. Ce vendredi, Axa subit le plus fort repli et Danone la meilleure performance du CAC.

Après quelques jours d'accalmie, les valeurs financières ont retrouvé le chemin de la baisse. Axa subit le plus fort repli du CAC avec une chute de 4,76% à 18,90 euros. Crédit Agricole recule de 2,18% à 14,30 euros. Dexia perd 1,91% à 8,70 euros et Société Générale 1,35% à 61,20 euros. Seule BNP Paribas flirte avec l'équilibre, en toute petite hausse de 0,06% à 64,80 euros. Sur le SRD, Natixis cède 2,96% à 5,57 euros, le titre est pénalisé par la dégradation, par Moody's, des notes de la Caisse d'Epargne, sa maison-mère.

Alstom est victime de prises de bénéfices pour la deuxième séance consécutive. Le titre recule de 2,04% à 71,73 euros. Il est l'un des rares titres à avoir connu une progression en Bourse depuis un an.

Le titre Vivendi est en baisse de 2,26% à 26,38 euros. Le titre a été sanctionné pour son deuxième trimestre en demi-teinte. A noter tout de même que le titre a également gagné 10% depuis un mois. Des prises de bénéfices ne sont pas à exclure.

En revanche, Danone signe la meilleure performance du CAC à la clôture avec un bond de 7,67% à 48,29 euros. Le groupe a enregistré une performance bien supérieure aux attentes au premier semestre. Il a revu à la hausse son objectif de marge opérationnelle pour 2008.

Saint Gobain a réduit ses ambitions pour le reste de l'année et a annoncé 4.000 suppressions de postes. Les marchés saluent cette nouvelle. Le titre gagne 7,17% à 39,31 euros.

EDF termine la journée sur un gain de 5,63% à 54,35 euros. D'après la BBC, l'électricien serait sur le point de conclure un accord de rachat de British Energy avec le groupe Centrica.

Bonne journée également pour M6 qui résiste avec une hausse de 1,75% à 14,52 euros. Le bénéfice du groupe a pourtant chuté de 26,7% au premier semestre.

Havas qui a choisi de ne pas donner de prévisions sur ses résultats à venir, progresse de 5,72% à 2,40 euros. Les marchés saluent néanmoins la croissance organique de 8% du groupe au premier semestre.

Les cours du pétrole sont retombés en fin d'après-midi. Le baril de WTI s'échange contre 123,33 dollars. Conséquence, le billet vert repart à la baisse face à la monnaie européenne. Et 1 euro vaut 1,5680 dollar.

(également disponible en vidéo sur votre site)

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.