Plus de 54% des Norvégiens sont toujours hostiles à l'UE

 |  | 206 mots
Lecture 1 min.
Selon un récent sondage, 54,3% des Norvégiens sont toujours opposés à une adhésion à l'Union européenne. Le pays a déjà rejeté par deux fois cette éventualité, lors des référendums de 1972 et 1994.

La Norvège n'est toujours pas prête à rejoindre l'Union européenne (UE). Une forte majorité de Norvégiens (54,3%) sont toujours hostiles à une adhésion de leur pays à l'UE, indique un sondage publié ce lundi par la radio-télévision publique NRK. Selon NRK, jamais l'hostilité à une entrée dans l'UE n'a été aussi grande dans ce riche pays scandinave. L'enquête montre que seuls 34,6% des Norvégiens sont favorables à une adhésion et que 11,1% sont indécis.

Figurant parmi les pays les plus riches au monde grâce à ses immenses gisements d'hydrocarbures "offshore", la Norvège a déjà rejeté à deux reprises, lors des référendums de 1972 et 1994, une adhésion à l'UE. La coalition de centre-gauche au pouvoir, très divisée sur la question, a exclu de relancer le débat au cours de l'actuelle législature qui s'achève en 2009.

La Norvège est pourtant un partenaire important de l'Union. Le pays participe déjà à l'espace Schengen et représente une part non négligeable de l'approvisionnement des pays membres de l'UE en gaz et pétrole. Mais la perte d'indépendance que représenterait, pour de nombreux Norvégiens, une adhésion à l'UE, reste un sujet tabou dans le royaume nordique.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :