La place du mort

Pour profiter des renommées d'une gloire posthume, un auteur laisse un autre se tuer à sa place. De la difficulté d'être un mort vivant: un roman étrange, haletant, brillant. Une réelle découverte.

Michel Navarro est un auteur de romans avide de succès. Problème, il veut un succès posthume, car sa vanité - au XVII° siècle, la vanité était un tableau où la tête de mort rappelait à son possesseur combien la vie sur terre n'était que passagère - est de recevoir le plus bel des éloges funèbres. L'au-delà avant le "ici bas" en quelque sorte.

De rubriques nécrologiques de défunts plus ou moins connus en enterrements d'anonymes plus ou moins fastes, il échafaude un abracadabrant complot avec un complice dépressif, admirateur de Cioran et amateur de suicide. Le voilà donc victime d'une mortelle sortie de route quand un autre se trouve au volant.

Et, une fois transfiguré, à tous les sens du terme, d'assister avec bonheur à ses modestes obsèques et avec malheur à son inattendue incération. Le fantasme tant déliré n'a pas le goût escompté, d'autant que son meilleur ami devient le petit ami de son ancienne grande amie, que sa soeur s'empare sans scrupule de ses écrits, que son successeur locataire ne trouve rien de plus attractif que de se nommer Dupont. Bref, la gloire d'aujourd'hui n'a même pas la saveur du passé.

Mais comme une poupée russe, les faux défunts s'empilent entre eux et voilà que dans une île irlandaise, forcément sauvage, le vrai survivant fait la rencontre de l'accidenté leurré : c'est à qui trompera la mort une nouvelle fois, pour l'amour d'une belle, forcément rousse.

Cocasse, inattendu, haletant, ce roman est écrit d' une plume acerbe qui tient le lecteur en vie, alors qu'il n'est question que de survie. Dans la pile, nombreuse, des livres de ce printemps, voici un ouvrage des plus réjouissants. Pierre Dac ne disait-il pas que la mort n'était qu'un manque de savoir-vivre ?

"Je suis mort, qui dit mieux ?", d'Alain Leygonie, Descartes & Cie éditeur, 235 pages, 16 euros

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.