Suez : EDF, ENI et E.ON présélectionnés pour la reprise de Distrigaz

 |   |  163  mots
Suez a retenu les offres du français EDF, de l'allemand E.ON et de l'italien ENI pour céder sa participation de 57,25% dans le groupe gazier belge Distrigaz. Le choix final du candidat sera arrêté avant fin juin 2008.

Suez a retenu les offres du français EDF, de l'allemand E.ON et de l'italien ENI pour céder sa participation de 57,25% dans le groupe gazier belge Distrigaz, annonce mercredi un communiqué de Suez. Dans le cadre de sa fusion prévue avec GDF, la Commission européenne avait exigé de Suez qu'il cède sa participation dans Distrigaz, qui contrôle 85% marché gazier belge.

"Après s'être concerté avec Gaz de France, Suez a décidé de retenir les offres de EDF, ENI et E.ON pour acquérir sa participation dans Distrigaz", ajoute-t-il. "Des négociations vont être engagées avec les candidats retenus afin d'arriver à un accord définitif avec l'un d'entre eux.

Le choix final sera arrêté avant fin juin 2008 comme le groupe s'y est engagé vis à vis de la Commission européenne, et ce afin que la transaction puisse avoir lieu dès la réalisation de la fusion entre Suez et Gaz de France."

.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :