Pierre et Vacances : le chiffre d'affaires recule au premier semestre à cause de l'immobilier

Le chiffre d'affaires du groupe de résidences de loisirs Pierre et Vacances chute de 17,9% à 613,8 millions d'euros au premier semestre de son exercice 2007-2008. Le groupe pâtit du fort ralentissement de son activité de développement immobilier, en baisse de 65,6%.

Le groupe de résidences de loisirs Pierre et Vacances a publié ce jeudi son chiffre d'affaires pour le premier semestre 2007-2008 clos au 31 mars. Les ventes du groupe ont reculé de 17,9% à 613,8 millions d'euros.

La hausse du chiffre d'affaires sur le seul deuxième trimestre (+8,9% à 334,4 millions d'euros) n'a pas suffi à compenser la chute de 36,6% des ventes au premier trimestre.

Sur les six premiers mois de son exercice, le groupe souffre du fort recul de son activité immobilière. Le chiffre d'affaires de la division "développement immobilier" chute ainsi de 65,6% à 113,1 millions d'euros. Sur le seul deuxième trimestre, la baisse est de 39,1% à 37,1 millions d'euros.

"Le ralentissement de l'activité de développement immobilier, qui avait été annoncé, est dû à une insuffisance de stocks immobiliers, qui sont en cours de reconstitution", explique le groupe dans son communiqué.

Le chiffre d'affaires touristique soutient davantage l'activité de Pierre et Vacances. Au deuxième trimestre, les ventes atteignent 297,3 millions d'euros, en hausse de 20,8%. Sur l'ensemble du semestre, la progression est de 19,4% à 500,7 millions d'euros.

Pour le reste de l'exercice, Pierre et Vacances attend une croissance de ses réservations touristiques au deuxième semestre par rapport à la même période l'exercice précédent, sans donner plus de précisions chiffrées. Le niveau d'activité immobilier devrait pour sa part "être comparable" à celui réalisé sur la même période un an plus tôt, qui était déjà en baisse à 163 millions d'euros. Le groupe présentera ses résultats semestriels le 29 mai prochain.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.