Le fonds souverain du Qatar renonce à son offre sur la Société des Bains de Mer

 |   |  246  mots
Qatari Diar a décidé d'abandonner son offre sur une partie du capital du groupe monégasque de loisirs. Le fonds souverain voulait monter à 30,4% du capital, mais la Société des Bains de Mer ne voulait pas que l'offre dépasse les 10%.

Finalement, Qatari Diar abandonne son offre sur la Société des Bains de Mer (SBM). La filiale du fonds souverain du Qatar a annoncé ce mardi avoir renoncé à faire une offre sur une partie du capital de la Société des Bains de Mer et du Cercle des Etrangers à Monaco. Après deux semaines de discussions, les deux parties n'ont pas trouvé d'accord sur le montant de la participation visée.

La société du Qatar avait annoncé début juillet vouloir porter sa participation de 2,45% à 30,4% dans la société monégasque, au prix de 725 euros par action, valorisant ainsi le groupe de loisirs, qui détient le monopole des jeux à Monaco, à 1,3 milliard d'euros. Mais elle s'était vite vue opposer une fin de non recevoir par le conseil d'administration de la SBM, qui n'a pas souhaité que l'offre dépasse les 10% du capital de la société.

"Les représentants du conseil d'administration de la SBM ont clairement indiqué que si le conseil accueille favorablement un investissement de Qatari Diar, son soutien est conditionné à ce que l'offre d'achat soit limitée à 10% seulement des actions de la SBM", indique ainsi Qatari Diar dans un communiqué.

Elle ajoute que cette position "est inconciliable avec sa stratégie d'acquérir une participation minoritaire significative et de long terme dans la SBM" et dit "regretter de ne pouvoir procéder au dépôt de l'offre qu'elle avait précédemment annoncé".

En Bourse, le titre SBM perd 2,33% à 672 euros.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :