MGIC limite ses pertes à 34,4 millions de dollars

L'un des plus importants acteurs du marché américain du rehaussement de crédit annonce une perte moins forte que prévu au premier trimestre, grâce à une hausse des primes nettes et une augmentation de nouveaux contrats.

MGIC Investment, l'un des plus importants acteurs du marché américain du rehaussement de crédit, a fait état jeudi d'une perte moins forte que prévu au premier trimestre, avec un déficit de 34,4 millions de dollars sur les trois premiers mois de l'année, soit -0,41 dollar par action contre un bénéfice net de 92,4 millions (1,12 dollar) il y a un an. Les analystes financiers avaient anticipé en moyenne une perte de 1,69 dollar par action, selon Reuters Estimates.

Le titre MGIC, qui a perdu plus de 80% de sa valeur depuis mai 2007 et l'éclatement de la crise du marche des "subprime", s'est envolé de 19,52% à 12,55 dollars.

Le groupe, qui comme ses pairs a souffert de la multiplication des défauts de remboursement dans le cadre de la crise immobilière que traversent les Etats-Unis, a également déclaré qu'il avait pris davantage de réassurances pour se prémunir contre des pertes futures. Le groupe a dit s'attendre à une nouvelle détérioration du marché du crédit immobilier cette année avant une stabilisation prévue en 2009. Prudent, MGIC s'est refusé à donner des prévisions de résultats pour l'ensemble de son exercice.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.