La Bourse de Paris finit au-dessous des 4400 points

Séance en dents de scie aujourd'hui à la Bourse de Paris. Le CAC 40 a hésité toute la journée entre le vert et le rouge, sous une avalanche de résultats d'entreprise contrastés et de mauvaises nouvelles sur le plan macroéconomique.

2 mn

L'indice parisien termine ce jeudi soir en baisse de 0,19% sous les 4.400 points, à 4.392 points.

EDF signe la meilleure progression de l'indice parisien : +3,05% à 55,95 euros. L'électricien devrait très probablement annoncer demain matin le rachat de British Energy. L'opération est évaluée à 15 milliards d'euros. On attend aussi les résultats semestriels de l'électricien.

France Télécom est également bien orienté. L'action gagne 2,98% à 20,37 euros. L'opérateur a enregistré un net recul de son bénéfice semestriel à cause d'une grosse charge d'impôt. Le groupe confirme toutefois ses objectifs 2008 et va verser un acompte sur dividende, ce qui plait au marché.

Nette progression aussi pour EADS qui décolle de 1,16% à 12,19 euros et pour la Société Générale : +1,4% à 59,84 euros.

Du côté des baisses, Sanofi Aventis a été toute la journée la lanterne rouge du CAC. Le titre cède ce soir 4,71% à 45,07 euros. Le groupe pharmaceutique a déçu le marché sur ses performances au deuxième trimestre.

Pernod Ricard finit dans le rouge également, sur des prises de bénéfices. Le titre recule de 3,04% à 56,13 euros.

En nette baisse également, on trouve Carrefour qui abandonne 2,94% à 32,93 euros, Danone en recul de 2,15% à 47,75 euros et Dexia qui cède 2,12% à 8,76 euros.

Sur le SRD, c'est un plongeon pour Safran. Le titre décroche de 15,77% à 10,89 euros. Le groupe d'équipements aéronautiques voit ses profits baisser au premier semestre. Il a également annoncé la vente des téléphones Sagem au fonds d'investissement français Sofinnova.

A l'inverse, Infogrames s'envole de 25,61% à 11,82 euros. L'éditeur de jeux vidéos a enregistré un bond de 80% de ses ventes au premier trimestre de son exercice décalé.

Autre très belle progression aujourd'hui, celle de CGG Veritas qui progresse de 9,74% à 25,35 euros. Le numéro un mondial des services à l'industrie pétrolière prévoit une forte croissance pour son deuxième semestre.

Toujours dans le secteur du parapétrolier, il faut noter la belle progression pour Technip. +5,15% à 54,68 euros. Le bénéfice net semestriel est en hausse de 30% et le groupe a également relevé sa prévision de marge pour 2008.

Sur les marchés pétroliers, les cours de l'or noir sont en baisse après leur net rebond hier à New York. Le baril WTI américain vaut 124,38 dollars et le baril de Brent de la Mer du Nord est à 124,47 dollars.

Sur les changes, 1 euro vaut 1,5593 dollar.

(également disponible en vidéo sur votre site latribune.fr)

2 mn

Replay I Nantes zéro carbone

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.