United Airlines s'enfonce dans le rouge au premier trimestre

La compagnie aérienne américaine a triplé sa perte sur les trois premiers mois de l'année à 537 millions de dollars, en raison de l'envolée du coût du kérozène. Le groupe, qui pourrait fusionner avec Continental, a dû annoncer de nouvelles mesures d'économie. L'action s'effondre.

Les temps sont durs pour les compagnies aériennes américaines, lancées dans un mouvement de concentration. Après ses homologues American Airlines ou encore Continental la semaine dernière, c'est au tour d'UAL Corporation, la maison-mère de la compagnie aérienne américaine United Airlines, de publier une perte pour le premier trimestre de 2008.

La compagnie s'enfonce même dans le rouge, avec une perte triplée à 537 millions de dollars, contre une perte de 152 millions de dollars sur les trois premiers mois de 2007. La perte par action s'est établie à 4,45 dollars, soit bien pire qu'attendu par les analystes qui tablaient sur -3,41 dollars.

Là encore, c'est l'envolée des coûts du kérozène qui a grevé les comptes de la compagnie. Sa facture pétrolière s'est ainsi accrue d'une année sur l'autre de 618 millions de dollars.

Pour y faire face, le groupe a dû s'engager à accroître cette année de 200 millions de dollars les économies prévues. Il va aussi réduire ses investissements d'un montant équivalent. United Airlines va également retirer de sa flotte 30 appareils anciens, soit 10 à 15 de plus que ce qu'il avait annoncé en mars.

Ces difficultés pourraient pousser la compagnie à accélérer ses négociations avec son homologue Continental Airlines en vue d'un rapprochement. D'autant plus que Delta Airlines et Northwest se sont déjà lancées dans un mariage annoncé la semaine dernière.

Mardi, la Bourse réagit très vivement à ces annonces: le titre perd plus de 30% à Wall Street en cours de séance.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.