Wall Street termine en ordre dispersé

 |  | 601 mots
Les marchés d'actions américains, après avoir ouvert en hausse, clôturent finalement dans le désordre au terme d'une séance relativement volatile, alors que les investisseurs tablent sur une nouvelle baisse des taux directeurs de la part de la Réserve Fédérale.

Les indices américains clôturent la séance en ordre dispersé dans le sillage d'anticipations de baisse des taux d'intérêts et sur fond de perspectives de ralentissement de l'économie. En l'absence de publications économiques, les opérateurs se sont concentrés sur la maigre actualité en provenance des entreprises avec, en autre, le repli d'International Business Machines, qui souffre d'un changement de recommandation, tout comme Best Buy dans le secteur de la distribution. Dans le secteur des télécoms, Motorola annonce une nouvelle vague de suppressions de postes.

Le Dow Jones clôture en hausse de 0.21% sous le seuil des 13 000 points à 12 827.49 points. Le Nasdaq Composite recule de 0.21% à 2 499.46 points. L'indice élargi S&P 500, de son côté, s'adjuge 0.32% à 1 416.18 points.

Du côté de l'actualité des entreprises, International Business Machines recule de 1.07% à 100.05 dollars. Le groupe informatique souffre des commentaires d'UBS, qui abaisse sa recommandation sur le titre et passe d' " Achat " à " Neutre ". L'intermédiaire estime que Big Blue pourrait être affecté par un ralentissement de l'économie. Parallèlement, UBS dégrade Network Appliance à neutre pour les mêmes raisons. Le titre de l'équipementier de réseaux clôture la séance sur une baisse de 6.07% à 22.91 dollars.

Dans le secteur des télécoms, Motorola abandonne 0.60% à 14.98 dollars. L'équipementier a indiqué, vendredi en fin de journée, que, dans un effort de restructuration, il avait supprimé 1 600 emplois au quatrième trimestre. Motorola, qui avait déjà supprimé 5 100 emplois sur les neufs premiers mois de son exercice, indique que ces nouvelles suppressions se traduiront par une charge de 90 millions de dollars sur le quatrième trimestre.

Dans le secteur de la distribution, Best Buy clôture la séance sur un repli de 0.72% à 47.14 dollars. La chaîne de magasins spécialisés dans la distribution de produits électroniques souffre des commentaires de Bear Stearns, qui abaisse sa recommandation sur la valeur et passe de " Surperformer " à " Sous-performer ". La maison de courtage estime que le cycle de forte croissance des ventes observé sur les dernières années sur des produits comme les lecteurs MP3, les téléviseurs à écrans plats et autres consoles de jeux vidéos, commence à ralentir avec la généralisation des-dits produits.

Enfin, Schnitzer Steel Industries est en baisse de 2.91% à 61.80 dollars. La société spécialisée dans le recyclage de métaux a publié ses résultats pour le premier trimestre. Les bénéfices sont en hausse à 25 millions de dollars, ou 85 cents par action, contre 21 millions de dollars, ou 69 cents par titre, reportés un an plus tôt. Le chiffre d'affaires est en hausse à 604 millions de dollars contre 510 millions de dollars l'année dernière à la même époque.

Sur le marché des changes, le dollar clôture la séance en légère hausse. La devise européenne clôture la séance en repli, sous la barre des 1.48, à 1.4704 contre 1.4744 en fin de semaine dernière. Même tendance pour la devise japonaise, qui repasse au dessus des 109 yens pour un dollar à 109.02 contre 108.98 vendredi.

Sur les marchés obligataires, les taux se détendent. Le 2 ans finit la séance à 2.74% contre 2.75% la semaine dernière. Le 5 ans termine la séance à 3.14% contre 3.18% vendredi. Le 10 ans, de son côté, se détend de 5 points de base sous le seuil des 4% à 3.82%.

Enfin, le pétrole termine la séance en baisse sur fond d'anticipations de ralentissement économique. Le cours du baril WTI sur le New York Mercantile Exchange sur l'échéance février clôture en baisse, sous la barre des 96 dollars le baril, à 95.09 dollars contre 97.91 dollars la veille.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :