McDonald's fait mieux que prévu au premier trimestre

 |   |  350  mots
L'enseigne américaine bien connue de restauration collective dépasse les attentes au premier trimestre, avec un bénéfice en hausse de 24%. Le chiffre d'affaires progresse également, dopé par l'international. Mais le reste de 2008 s'annonce incertain, notamment aux Etats-Unis.

L'enseigne américaine de restauration rapide McDonald's a fait état ce mardi de résultats supérieurs aux attentes du marché pour le premier trimestre. Le bénéfice net ressort ainsi en hausse de 24% sur un an, à 946,1 millions de dollars. Par action, le bénéfice s'établit à 0,81 dollar, contre 0,70 dollar attendu par les analystes.

Sur la période, le chiffre d'affaires s'inscrit pour sa part en progression de 6%, à 5,61 milliards de dollars, contre 5,40 milliards envisagé par le marché. La croissance des ventes atteint 7,4%, à nombre d'établissements constant, d'une année sur l'autre.

Les résultats du groupe sont portés en partie par l'impact favorable du taux de change sur le bénéfice qui contribue pour 0,05 dollar au bénéfice par action. Surtout, McDonald's a réussi à garder une activité dynamique hors Etats-Unis.

Au premier trimestre, les ventes ont ainsi progressé dans toutes les zones géographiques où le groupe est présent, avec une hausse à deux chiffres des ventes en Europe de 23% à 2,4 milliards de dollars et dans certains pays du bloc Asie Pacifique, Moyen Orient et Afrique (+9,4%, à plus d'un milliard de dollars). Le groupe souligne la contribution dominante de l'Australie et de la Chine à la hausse des revenus, sans donner de chiffres.

Aux Etats-Unis, la situation est plus délicate, McDonald's étant confronté à la concurrence d'autres chaînes de fast-food et au ralentissement de la consommation. Le chiffre d'affaires a progressé de seulement 2,9% d'une année sur l'autre. Le montant des revenus pour les Etats-Unis n'a pas été précisé.

"Ces résultats sont le signe clair que notre 'plan pour gagner' (la réorganisation stratégique du groupe, NDLR) continue de fonctionner", a commenté le PDG Jim Skinner, cité dans le communiqué.

Toutefois, McDonald's s'est refusé à livrer ses prévisions pour le reste de l'année. Il a seulement précisé s'attendre, pour ses ventes aux Etats-Unis du mois d'avril, à une hausse de l'ordre de 2 à 2,5%, après un mois de mars "légèrement en recul".

A la Bourse de New York, l'action McDonald's progressait de 1,16% à 59,35 dollars lors des échanges électroniques de pré-séance.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :