Le profit de Legal & General en baisse de 69% au second semestre

 |   |  194  mots
Le troisième assureur britannique Legal & General a subi une dégradation de marges sur ses affaires nouvelles en assurance vie au deuxième semestre 2007. Il a également été pénalisé par les coûts des inondations de l'été dernier. Si bien que le bénéfice a chuté de 69% entre juin et décembre 2007.

Le résultat net du troisième assureur britannique Legal & General, en baisse de 26% sur l'ensemble de l'année 2007, s'explique par plusieurs mauvaises nouvelles. Le bénéfice (après impôt et en normes IFRS) s'inscrit à 718 millions de livres (913,8 millions d'euros) contre 1,6 milliard en 2006. La compagnie, dont l'activité est largement concentré en assurance vie épargne retraite, a en effet subi une charge de 269 millions de livres lié à la constatation de l'accroissement de la durée de la vie humaine.

Par ailleurs, l'assureur a enregistré une dégradation de ses marges sur les affaires nouvelles. Néanmoins la vente de produits de retraite en rentes a augmenté de 20%. Enfin, les inondations de l'été en Grande-Bretagne ont couté 30 millions de livres à l'assureur.

Pour 2008, Legal & General estime que la marché de l'épargne pourrait reculer ou, au mieux, rester stable du fait du ralentissement de la croissance économique et de la volatilité des marchés. L'assureur britannique continue de miser sur l'équilibre entre ses activités en matière de d'épargne, de retraite et de prévoyance, ces deux derniers marchés devant être moins affectés par le contexte financier.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :