Essai auto : Kia Cee'd SW, une coréenne bien sous tous rapports

 |   |  438  mots
Cette compacte rivalise avec les meilleures européennes en termes de qualités routières et de performances. Produite en Slovaquie, elle est garantie sept ans. Le break apporte un coffre logeable et une ligne originale.

Une voiture bien sous tous rapports, capable de damer le pion aux meilleures européennes. Il va falloir sérieusement réviser ses opinions sur les constructeurs coréens, réputés pour leurs voitures pas (trop) chères, mais ennuyeuses et insipides. La Kia Cee'd, fabriquée en Slovaquie depuis 2007, peut ainsi affronter sans complexe une Peugeot 308, une Renault Mégane, une Ford Focus, une Opel Astra. Bref, dans le segment des compactes, c'est même l'une des meilleures. Qualités routières, sécurité, agrément, performances, sont extrêmement compétitifs. Les moteurs diesel sont à la hauteur. Le 1,6 CRDi de 115 chevaux se révèle doux et dynamique. Dommage: le passage des vitesses n'est pas suffisamment fluide. Les rapports accrochent un peu.

La version break SW, qui fait l'objet de notre essai, est encore plus séduisante que la berline avec son coffre logeable et sa ligne personnelle, inspirée de Peugeot, mais avec moins d'excentricité. Une version coupé à trois portes est également commercialisée actuellement. La gamme se complète. Kia, une filiale du numéro un coréen Hyundai, a également fait de louables efforts côté confort, ferme à l'allemande mais très acceptable. La présentation à bord n'est guère originale. Mais, elle est propre avec des plastiques et assemblages au niveau de la concurrence. Voire mieux. La fiabilité n'est plus à redouter. Les Coréens se sont nettement améliorés ces dernières années. Et leurs plus récents produits se situent dans la bonne moyenne.

Alors, une excellente affaire cette voiture conçue au Pays du matin calme? La Cee'd s'offre en effet à des tarifs attractifs: à partir de 15.950 euros pour un modèle à essence cinq portes de 105 chevaux. Les diesels démarrent à 17.650 euros (90 chevaux). Comptez 1.000 à 1.500 de moins qu'une Peugeot 308. Mais, c'est là que le bât blesse. S'ils améliorent leurs produits, les Coréens réduisent progressivement l'écart de tarifs avec la concurrence. Or, malgré ses qualités, la Cee'd est quand même le produit d'une marque peu diffusée, avec un réseau d'une faible densité et dont la réputation de service reste médiocre. Il y a donc un risque. Mais c'est pour le pallier que Kia sort son joker : une garantie de sept ans.

Modèle d'essai : Kia Cee'd SW 1,6 CRDi 115 Executive

Prix : 23 300 euros (-bonus de 200 euros)

Puissance du moteur : 115 chevaux

Dimensions : 4,47 mètres (long) x 1,79 (large) x 1,52 (haut)

Qualités : prestations routières, moteurs diesel réussis, garantie de sept ans

Défauts : réseau de concessionnaires peu étendu

Concurrentes : Opel Astra 1,7 CDTi 125 Cosmo break : 23.950 euros, Renault Mégane 1,5 dCi 105 Privilège break: 24.300 euros

Note: 13 sur 20

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :