La Bourse de Paris termine la semaine dans le vert

Séance calme à la Bourse de Paris, après le fort rebond enregistré hier. Le CAC a évolué dans le vert toute la journée et termine sur un gain de 0,47% à 4.483 points. Sur la semaine, l'indice a progressé de 1,87%. La séance a été marquée par une nouvelle série de publications semestrielles. La plus forte hausse du CAC est signée Carrefour, qui gagne 7,21% à 36,13 euros, le repli le plus important a été subi par Alcatel-Lucent, en baisse de 4,48% à 4,15 euros.

2 mn

Carrefour a caracolé en tête des hausses du CAC toute la séance et termine sur un bond de 7,21% à 36,13 euros. Le distributeur a enregistré un bénéfice net de 750 millions au premier semestre, un chiffre conforme aux attentes. Le titre avait également beaucoup baissé ces dernières semaines.

Il est suivi de PPR qui gagne 4,30% à 79,72 euros. Le groupe a présenté des performances semestrielles largement supérieures aux attentes et confirmé ses objectifs.

Pernod Ricard est également bien orienté et gagne 3,07% à 64 euros. Le groupe de spiritueux a conclu un accord avec un groupe américain pour distribuer la vodka Absolut aux Etats-Unis dès le mois d'octobre.

Le secteur bancaire termine la semaine en hausse: Dexia progresse de 2,86% à 9,68 euros. Comme attendu, la banque franco-belge a confirmé la baisse de 32% de son bénéfice au deuxième trimestre.

Dans son sillage, Crédit Agricole gagne 0,90% à 14,52 euros, Société Générale 0,76% à 66,10 euros et Axa 1,13% à 21,86 euros. BNP Paribas enregistre une progression de 0,10% à 61,48 euros en fin de séance.

Sur le SRD, Natixis a rebondi après sa chute d'hier. Le titre prend 5,30% à 5,76 euros. Le conseil d'administration a approuvé l'augmentation de capital du groupe.

Suez Environnement, qui fera son entrée sur le CAC le 22 septembre prochain, enregistre une nette hausse de 3,32% à 19,58 euros.

Du côté des baisses maintenant, mauvaise journée pour Alcatel-Lucent, victime de fortes prises de bénéfices. Le titre cède 4,48% à 4,15 euros à la clôture. C'est le plus fort repli du CAC.

L'Oréal chute de 2,72% à 67,91 euros. Les investisseurs sont déçus par les prévisions de croissance du groupe.

Peugeot recule de 2,43% à 32,52 euros. Merrill Lynch a abaissé sa recommandation sur le titre. La banque américaine est inquiète pour les objectifs du constructeur.

Pour finir, comme d'habitude, un détour par les marchés pétroliers et les devises: les analystes craignent que la tempête Gustav pourrait devenir un ouragan majeur. Conséquence, le pétrole est en hausse. Le baril de WTI s'échange contre 117,46 dollars et celui de Brent de la mer du Nord vaut 115,72 dollars.

Paradoxalement, le dollar regagne du terrain face à la monnaie européenne: 1 euro vaut 1,4661 dollar.

(également disponible en vidéo sur votre site latribune.fr)

2 mn

Women for Future

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.