Courtepaille fait ses premiers pas à l'international

 |   |  263  mots
Le volume d'affaires de la chaîne de 196 restaurants Courtepaille s'est élevé à 253 millions d'euros en progrès de 13,2 %. La hausse à périmètre constant ressort à 4,9 %. L'année qui débute sera marquée par un premier pas du groupe à l'international, en Pologne.

La chaîne Courtepaille a connu une année "plutôt satisfaisante", selon Philippe Labbé, président du groupe. Ses 196 restaurants ont connu une augmentation de leur vente de 13,2 % en 2007 à 253 millions, et de 4,9 % à parc constant. A titre de comparaison, son concurrent le groupe Flo (brasseries, Hippopotamus, et Tablapizza), affiche en 2007 une croissance de 9 % de son volume d'affaires, à 433,4 millions d'euros. Et à périmètre comparable, le chiffre d'affaires du groupe de restauration s'est accru de 1,7%, après une hausse de +5,6% en 2006.

Courtepaille a ouvert 15 restaurants-grill l'an dernier et prévoit un nombre d'ouvertures identique pour 2008. Le groupe, racheté en 2005 par ses salariés, le groupe Ing et la banque du Vizille, exploite 80 % de ses sites en propre. Le solde est ouvert en franchise en fonction des "opportunités".

L'année qui débute sera marquée par un premier pas du groupe à l'international. En mai prochain, il ouvrira son premier restaurant Courtepaille en Pologne, dans un grand centre commercial de Varsovie. Ce site servira de test avant un éventuel déploiement de la marque dans ce pays. Pour le moment, souligne Philippe Labbé, ses concurrents traditionnels ne sont pas présents dans ce pays, à l'exception des chaînes de restauration rapide américaine. Le marché polonais - 60 % de la taille du marché français - est porteur d'espoirs.

Enfin, le groupe Courtepaille vient de signer un contrat avec le site Via Michelin pour figurer sur les cartes routières. Pendant trois ans, la marque à l'exclusivité d'être le seul spécialiste du grill présent sur ce site visité chaque mois par 5 millions d'internautes.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :