Nouveau repli de la Bourse de Tokyo qui passe sous les 14.000 points

L'indice Nikkei clôture en baisse de 1,33% vendredi, pénalisée par les valeurs du secteur pétrolier, qui ont subi le contrecoup de la baisse des cours du brut la veille.

La Bourse de Tokyo a fini en baisse de 1,33% vendredi, pénalisée par les valeurs du secteur pétrolier, qui ont subi le contrecoup de la baisse des cours du brut la veille. L'indice Nikkei a perdu 188,09 points terminant sous le seuil psychologique des 14.000 points pour la première fois depuis le 13 juin, à 13.942,08 points. Il avait déjà chuté de 2,23% la veille. L'indice Topix, plus large, a cédé 18,86 points (1,37%) à 1.356,74.

Les valeurs liées au secteur pétrolier comme Inpex Holdings, qui a perdu 3,73% à 1.290.000 yen, ont pâti de la baisse de plus de cinq dollars des cours du pétrole jeudi, à la suite de l'annonce d'une augmentation de 18% au plus du prix de l'essence et du gazole en Chine, qui devrait peser sur la demande du deuxième consommateur mondial de brut. Les cours du brut ont légèrement rebondi vendredi mais restent sous les 132,50 dollars le baril.

Les intervenants estiment que les investisseurs ont pris leurs bénéfices sur les marchés actions japonais, favorisés récemment par rapport aux Bourses européennes et américaines, en raison des incertitudes liées à la santé de l'économie aux Etats-Unis. Kyocera, spécialiste des céramiques pour semiconducteurs, et d'autres exportateurs ont ainsi subi des prises de bénéfice. Kyocera a cédé 2,42% à 10.490 à yen.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.