Espagne : le ralentissement économique se confirme

Le pays a enregistré une croissance de son produit intérieur brut de 0,1% au deuxième trimestre, contre 0,3% au premier trimestre. L'Espagne est très affectée par la crise des "subprime", la chute de son marché immobilier et la flambée des prix des matières premières.

1 mn

L'Espagne est touchée à son tour par le ralentissement économique. L'institut national de la statistique (INE) a confirmé, ce mercredi 27 août, qu'au deuxième trimestre la croissance du produit intérieur brut (PIB) n'a été que de 0,1%, contre 0,3% au premier trimestre.

En variation interannuelle, la croissance du PIB espagnol a été de 1,8% au deuxième trimestre, contre 2,7% au trimestre précédent, selon l'INE.

Jusqu'ici, l'Espagne bénéficiait d'une des économies les plus dynamiques de la zone euro, avec en 2007, un taux de croissance de 3,7% sur un an. Mais le pays est affecté depuis un an par le retournement de son marché immobilier, par la crise financière internationale, et par l'envolée du prix de certaines matières premières comme le pétrole.

"La moindre intensité du rythme de croissance de l'économie espagnole au deuxième trimestre trouve son explication principale dans la décélération de la demande intérieure, qui a réduit de 1,3 point sa contribution à la croissance (de 2,8 à 1,5 point)", a analysé l'INE.

1 mn

Replay I Nantes zéro carbone

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.