Les Etats-Unis s'apprêteraient à attaquer la Chine sur le prix de l'acier

 |  | 273 mots
Selon le Financial Times, le géant américain envisagerait de porter plainte devant l'OMC contre la Chine, qu'il suspecte de gonfler artificiellement les prix de certaines matières premières de l'acier.

Conflit en perspective à l'Organisation mondiale du commerce (OMC). Selon la une du Financial Times ce jeudi, les Etats-Unis s'apprêteraient en effet à déposer plainte devant l'OMC contre la Chine. Motif des griefs : le géant américain suspecterait les Chinois de gonfler artificiellement les prix à l'exportation de certaines matières premières de l'acier.

"Les Etats-Unis ont travaillé intensément sur ce dossier ces derniers mois, et pourraient franchir un pas supplémentaire avec une demande de consultations - la première étape du processus de règlement des conflits à l'OMC - dans les semaines à venir", indique ainsi le quotidien, qui cite une source proche du dossier.

Selon le Financial Times, Washington devrait plaider que "les quotas d'exportation et les taxes chinoises sur des matières premières de l'acier telles que le coke métallurgique, le molybdène, le carbure de silicium et la fluorine dégonflent les prix intérieurs et gonflent les prix extérieurs, imposant un désavantage aux producteurs américains en violation des règles de l'OMC".

D'après la quotidien, l'Union Européenne elle même aurait déjà ouvert trois enquêtes après des accusations de "dumping" des producteurs chinois d'acier.

Ce n'est pas la première fois que l'Empire du Milieu est ainsi montré du doigt. La Chine, qui a adhéré à l'OMC en 2001, a déjà fait l'objet de plaintes devant l'organe de règlement des différends. Elle a été condamnée pour la première fois en juillet dans le dossier de l'importation des pièces détachées automobiles, à la demande des Etats-Unis, de l'UE et du Canada.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :