Iliad : résultats en ligne avec les attentes

 |   |  291  mots
Le fournisseur d'accès à internet via sa filiale Free voit son bénéfice net progresser de 27,5% et son chiffre d'affaires de plus de 20%. Le groupe, qui vient de finaliser le rachat d'Alice, revendique 3,13 millions d'abonnés.

Le groupe Iliad, maison mère du fournisseur d'accès internet Free, a annoncé ce jeudi un bénéfice net en hausse de 27,5%, à 82,9 millions d'euros au premier semestre. C'est légèrement inférieur aux attentes du marché, qui tablait sur un bénéfice de 84 millions d'euros.

Il faut noter que le résultat net pris en compte pour le premier semestre 2007 (65 millions) exclut celui des activités cédées pour 13,9 millions d'euros.

Sur les six premiers mois de l'année, l'excédent brut d'exploitation (Ebitda), indicateur de la rentabilité, progresse de 24,4%, à 256,9 millions d'euros, soit une marge de 37,1% (contre 36% un an plus tôt), en ligne avec le consensus des analystes.

De son côté, le chiffre d'affaires augmente de 20,6%, à 692,2 millions d'euros, pour un parc d'abonnés en hausse de 19%. A fin juin, Free comptait 3,134 millions de clients, dont 83,4% de dégroupés.

Concernant les perspectives, Iliad réaffirme ses objectifs annuels: il vise 3,25 millions d'abonnés haut débit et un taux de dégroupage de 84% à fin 2008 (hors acquisition d'Alice). Avec le rachat d'Alice à l'opérateur italien Telecom Italia, qui vient d'être finalisé, il table sur cinq millions d'abonnés à fin 2011.

Grâce à cette acquisition, d'un montant de 775 millions d'euros, le groupe redevient le deuxième fournisseur d'accès internet en France, derrière France Télécom (7,84 millions de clients et 49,5% de parts de marché) et devant son principal concurrent SFR-Neuf Cegetel (3,767 millions d'abonnés), avec environ quatre millions d'abonnés et une part de marché estimée à 25,5%.

Dans le cadre de son projet de déploiement de la fibre optique, qui permet d'accéder à l'internet à très haut débit, le groupe compte investir un milliard d'euros d'ici à 2012 pour raccorder quatre millions de foyers.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :