Capgemini optimiste pour 2008 après des profits en hausse malgré un léger recul des ventes

Les indicateurs de Capgemini, le spécialiste français du conseil et des services informatiques sont dans plutôt dans le vert. C'est le cas des profits net et opérationnel ainsi que les marges qu'il a dégagés au premier semestre. Mais les ventes ralentissent légèrement. Le groupe est confiant pour 2008.

2 mn

Le groupe français de conseil et services informatiques Capgemini a publié ce jeudi matin ses résultalts du premier semestre. Et c'est un bénéfice net en hausse de 37,5% sur un an qui ressort à 231 millions d'euros contre 168 millions d'euros un an plus tôt. C'est nettement supérieur au consensus cité par Thomson IBES qui tablait sur 203 millions d'euros.

Sur la même période, le bénéfice opérationnel atteint 288 millions d'euros affichant un gain de 25,8% et Capgemini a dégagé une marge opérationnelle de 7,6% du chiffre d'affaires contre 6,1% un an plus tôt. Là aussi, cette marge dépasse les 7,4% attendus par les marchés.

Quant au chiffre d'affaires, il s'établit à 4,374 milliards d'euros contre 4,397 milliards au premier semestre 2007, soit une baisse de 0,5% que le groupe explique, dans un communiqué, par la "très forte appréciation de l'euro par rapport à la livre sterling et au dollar américain". A taux et périmètre constants, il ressort en progression de 5,3%. Ces ventes dépassent les attentes dont les prévisions étaient de 4,357 milliards.

Par métier, ce sont les services de proximité de la filiale Sogeti qui enregistrent la plus forte performance avec une progression de 11,4%, devant le conseil (+7,6%) qui améliore fortement sa rentabilité. L'activité "intégration de systèmes" enregistre une croissance "plus modeste" de 4,1% et l'infogérance (externalisation de l'informatique), de 3,2%.

Par zone géographique, l'Amérique du Nord voit ses ventes semestrielles augmenter de 5,4% à données comparables et toute les régions d'Europe dans le même temps "affichent une croissance significative" (+7% en France, +10,5% pour le reste de l'Europe), indique le groupe, à l'exception du Royaume-Uni qui doit compenser la réduction programmée du volume du contrat avec l'administration fiscale britannique.

Sur la même période, le carnet de commandes s'inscrit en hausse de 3,9% par rapport au premier semestre 2007, à 4,327 milliards d'euros.

Pour 2008, Capgemini, "conforté dans ses prévisions par un premier semestre en ligne avec ses objectifs", anticipe une croissance organique comprise entre 4% et 5%, à comparer à une prévision initiale de 2% à 5%, et confirme son ambition de réaliser une marge opérationnelle de 8,5%, contre 7,4% en 2007.

2 mn

Replay I Nantes zéro carbone

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.