Overdose royale

 |   |  437  mots
A royal cuppa
A royal cuppa
Ne croyez pas le déluge médiatique : le mariage du prince William et de Kate Middleton ce vendredi n'intéresse que modérément les Britanniques, qui préfèrent partir en vacances.

Il faut aller faire un tour devant Buckingham Palace pour comprendre le phénomène. Des milliers de touristes, en grande partie venue des Etats-Unis, se pressent pour voir les lieux avant la célébration du mariage ce vendredi. Du doigts, ils indiquent le balcon d?où Charles et Diana s?étaient échangés un premier baiser public, et où William et Kate feront de même vendredi. De chaque côté du rond-point devant la résidence du monarque britannique, des dizaines et des dizaines d?équipes de télévision sont fin prêtes à des heures d?émissions spéciales, dans des tentes vertes installées pour l?occasion.

Des centaines de journalistes, désespérément à la recherche de quelque chose à dire, viennent interroger les passants. "Vous venez de loin ?" "Non, non, on habite à Londres, et le mariage ne nous intéresse guère." Cachant à peine leur déception, ils se rabattent tous vers les - rares - petits groupes de campeurs installés le long du Mall, qui ont fait le déplacement spécialement.

Ne le dites pas trop fort, de peur de faire dérailler la machine médiatique, mais c?est un fait : le mariage princier ne passionne pas tant que cela, même au Royaume-Uni. Bien sûr, il serait faux de parler d?indifférence. Dans l?ensemble, les Britanniques sont plutôt heureux de l?événement, et souhaitent bonne chance au nouveau couple. Mais les observateurs de longues dates le disent tous : l?effervescence n?a rien à voir avec celle du mariage de Charles et Diana ? et encore moins que l?hystérie collective des obsèques de Diana, la "princesse du peuple".

Les sondages le confirment : celui réalisé pour le Guardian par ICM souligne que seuls 37% des Britanniques sont "vraiment intéressés" par le mariage, et 46% ne le sont pas (les autres sont neutres). Le nombre de fêtes prévues dans les rues du pays est également bien moindre qu?en 1981 pour le mariage de Diana. Et un bon nombre de Londoniens fuient les festivités, profitant du jour férié supplémentaire offert pour l?occasion.

Pas question de caricaturer et de faire des Britanniques des Républicains. Une large majorité (63%) estime que le Royaume-Uni y perdrait à ne pas avoir de monarchie ("would be worse off"). Mais comme l?estime le Guardian, il s?agit d?un "scepticisme tolérant". Il n?y aura ni hystérie collective, ni fervente passion pour ce mariage : juste un lointain intérêt, amplifié quelques milliers de fois par le tam-tam médiatique.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 03/05/2011 à 11:38 :
L'ambiance était pourtant plutôt festive, à Londres en tout cas... et je pense qu'avec 2 milliards de personnes ayant suivi le mariage à la télé, il y a bien dû avoir des fans en Angletterre aussi!
a écrit le 30/04/2011 à 12:14 :
Que faire contre le reve ? Rien ...Que faire contre la bétise ? On peut devenir un peu moins bete grace à l'école ,la lecture , les discussions ....mais surtout ,ne plus se fier aux médias pieds et poings liés .!
a écrit le 29/04/2011 à 13:57 :
Il faut savoir rêver parfois, c'est vrai on en parle trop mais c'est beau et puis tout ce manège a rapporter des millions à l'Angleterre
a écrit le 29/04/2011 à 9:44 :
je suis tout à fait d'accord! on s'en fout en france mais les médias essayent de nous faire croire qu'il faut absolument s'y intéresser limite si vous ne vous y intéressez pas vous etes ringard . Qu'est ce qu'on en a à faire de ce mariage ... c'est pas le notre ! encore heureux qu'on ait pas ça en France on serait comme des cons à regarder une famille royal qui vit mieux que nous!! n'importe quoi... et le pire dans tout ça c'est que les anglais en ont un peu marre, ils regardent mais bon sans plus...
Réponse de le 29/04/2011 à 13:49 :
C'est vrai que nous avons du mal à comprendre, qu'au 21 ème siecle où le monde entiers vit divers tourments, ou la dtéresse est partagée par la plupart des humains, quelques familles, sous prétexte de sauvegarder l'histoire et les traditions, continuennt depuis des siècles, à mener des vies grandioses, tout ce faste étant supporté par le peuple dont la souffrance est pourtant sans fin!!! c'est stupéfiant ces systèmes monarchiques européens!!!incroyable...
a écrit le 29/04/2011 à 9:13 :
Autant je peux comprendre que ça intéresse les britanniques mais les français ? Pourquoi ? On s'en cogne, lâchez nous avec leur mariage.
a écrit le 29/04/2011 à 8:54 :
Et la plupart des français s'en fichent comme de leur première chemise alors que les médias arretent de nous saoûler aves ça!
a écrit le 29/04/2011 à 8:14 :
n'intéresse que modérément les Britanniques ! et en france on s'en fout comme de l'an 40. Alors messieux les journalistes parlez nous de sujets plus intéressents.
Réponse de le 29/04/2011 à 8:44 :
karine
exactement keske ça m apporte ce mariage ? rien, des gens ki se marient et ki croient vraiement o compte de fée lol
Réponse de le 05/05/2011 à 12:51 :
Moi aussi je crois aux contes de fées, celui de la fée Orthographe. Elle se serait mariée avec Internet. Évidemment, c'est un rêve.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :