Ryanair préfère faire décoller ses dividendes

La compagnie aérienne distribuera à ses actionnaires le cash qu'elle devait allouer à l'acquisition de Boeing 737-800.

1 mn

(Crédits : Tribune)

Michael O?Leary, l?emblématique patron de la compagnie aérienne à bas coûts Ryanair, n?en est pas à une originalité près. Faute d?avoir réussi à s?entendre avec le constructeur aéronautique américain Boeing sur un contrat concernant 200 avions 737-800, le transporteur irlandais versera à ses actionnaires la somme qui devait être consacrée à l?acquisition des appareils.

La nouvelle a enthousiasmé le marché : l?action Ryanair s?envolait de 5,22 %, ce vendredi matin, à la Bourse de Dublin. Il faut dire qu?il s?agira là du premier dividende distribué par Ryanair. Une rémunération d?autant plus appréciable que, crise du transport aérien oblige, les actionnaires de la compagnie ne sont guère gâtés par l?évolution du cours de Bourse, en hausse de moins de 10 % depuis janvier, quand l?indice Dow Jones Euro Stoxx 50 grimpe de 19 %. Joli cadeau de Noël.

1 mn

Women for Future

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 2
à écrit le 01/02/2010 à 14:33
Signaler
Bonjour Vincent, Je ne crois pas que la compagnie manque de potentiel de trafic. Au contraire, même des entreprises recourent désormais aux low-cost pour faire voyager leurs cadres! Il me semble que Ryanair et Boeing ne se sont tout simplement pas e...

à écrit le 18/12/2009 à 12:27
Signaler
ou alors la compagnie n'a tout simplement pas assez de potentiel de traffic?

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.