Technip, gisement de croissance en vue

 |   |  331  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : Tribune)
La perspective d'un nouveau contrat important en Asie dope le titre qui surfe depuis déjà un mois sur la tendance haussière des prix des matières premières

Technip démarre l?année comme il a clôturé la précédente : en trombe. La hausse du jour vient conforter le courant acheteur qui profite au titre dont le cours s?apprécie de près de 7% depuis début janvier. A l?origine de cet allant boursier, la perspective de voir la société parapétrolière décrocher, selon des sources de presse asiatiques un méga-contrat au Vietnam.

Plus précisément, un consortium composé de Technip et de l?entreprise d?ingénierie japonaise JGC Corporation aurait été retenu par le groupe pétrolier Petrovietnam dans le cadre d?un projet de 5 milliards de dollars (3,8 milliards d?euros) susceptible de donner naissance à la plus grande raffinerie du pays, dont la capacité de production atteindrait 200.000 barils par jour. Seul bémol, on ne sait pas encore quelle sera la part de rémunération de Technip dans ce contrat, qui dépendra de la nature de son intervention. Mais cela ne suffit pas à égayer les marchés.

Cette nouvelle tombe à un moment où le contexte est plutôt favorable à toutes les valeurs exposées de près ou de loin à l?évolution des produits de base. Les craintes des effets du moratoire mis en place après les déboires de BP dans le golfe du Mexique sur le secteur parapétrolier paraissent appartenir à un passé lointain.

Les investisseurs se focalisent désormais sur les acteurs susceptibles de profiter de la tendance inflationniste anticipée sur les prix des matières premières. A commencer par Technip lui-même dont le cours a explosé de plus 60% depuis ses plus bas du 1er juillet. Mais plus globalement, l?industrie du pétrole et du gaz, dont l?indice de référence européen s?apprécie de 10% depuis début décembre, profite également d?un courant porteur. Peut-être voit-on d?ailleurs là se dessiner l?une des thématiques d?investissements fortes de 2011.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :