"De Calais à Marseille, la même passion ! " (Gérard Larcher)

 |   |  332  mots
Gérard Larcher, Maire sortant (UMP) de Rambouillet, tient son journal de campagne des élections municipales.
Gérard Larcher, Maire sortant (UMP) de Rambouillet, tient son "journal de campagne" des élections municipales. (Crédits : DR)
Gérard Larcher (UMP), sénateur des Yvelines et maire sortant de Rambouillet, livre le quatrième volet de son "journal de campagne" pour la Tribune.

Calais se relève. L'œuvre accomplie par Natacha Bouchart, maire depuis 2008, force l'admiration dans cette ville qui depuis longtemps souffre économiquement et socialement. Au premier rang, il y a le drame de l'immigration vers le Royaume-Uni. Cette ville qui, sous la gestion communiste, paraissait sans avenir, renaît au quotidien dans ses quartiers et dans son cœur de ville. Elle renaît aussi par ses symboles : son Beffroi qui rythme temps et paysage ; son Eglise Notre-Dame qui, sept décennies après les bombardements, redevient le cœur spirituel de Calais.

La renaissance de Calais

Parcourir la cité avec le maire est un bonheur de simplicité et de rencontre. C'est cela être maire, c'est cette relation si directe avec les citoyens. Les 23 et 30 mars, j'en suis convaincu, Calais va confirmer son maire, bousculant toutes les grilles électorales. Tout simplement parce que c'est une femme qui aime sa ville ; que c'est une élue qui a changé la vie des Calaisiens.

Aimer sa ville, vibrer avec elle, en porter l'histoire, le message, les traditions et l'avenir, c'est aussi ce qui me frappe à Marseille avec Jean-Claude Gaudin.

Quand il parle de cette ville, son regard si jovial se fait affectueux, attentif ; son accent se fait encore plus chaud. Oh certes, les difficultés ne manquent pas, le tissu social y est fragile. Mais cette ville qui est, à elle seule, toute la Méditerranée, qui vit mille tourments, a besoin de cette attention si particulière d'un maire qui est comme un père, la protège et croit si profondément en elle.

Marseille est tout un symbole

Oui, de Calais à Marseille, de ce port du Pas-de-Calais à ce port de la Méditerranée, il y a toute la diversité de notre Nation, incarnée par deux maires si différents mais qui ont en commun la passion de leur ville. C'est bien cela dont il s'agit aussi, sans emphase, ni excès, dans la relation entre le maire et la cité.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 07/03/2014 à 6:41 :
Et mes remerciements au contribuable, qu m'assure le vivre et le couvert depuis bientôt 30 ans et semble t-il à Photoshop qui fait disparaître le résultat de cette générosité (mais on voit par le flou sous le menton, que c'est assez mal fait).
a écrit le 05/03/2014 à 21:23 :
Calais se relève grâce à natacha bouchart!
Elle a réussi à redresser Calais grâce à une nouvelle dynamique urbaine et grâce à du développement économique: projet Calais Premier: le plus grand centre logistique au nord de Paris à travers 1000 directs qui verra le jour vers 2015..
Réponse de le 06/03/2014 à 16:22 :
Calais ne se redresse pas du tout c'est meme de pire en pire
a écrit le 05/03/2014 à 18:35 :
Le pinard ma passion!
a écrit le 05/03/2014 à 11:52 :
La cantine du senat doit etre bonne quand on voit la bonne bouille de Larcher.
Réponse de le 05/03/2014 à 12:29 :
passion pour les patates!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :