Quand Castro donnait corps au projet de Mitterrand pour Paris

 |   |  368  mots
(Crédits : Reuters)
Le 26 juillet 1983, l’architecte Roland Castro offre cette aquarelle (peinte avec Michel Cantal-Dupart) au président François Mitterrand. C’est la première carte de l’aménagement du Grand Paris.

Les deux architectes urbanistes souhaitaient proposer au Président de travailler à partir de l'aménagement de la ligne des forts de Paris.

Ce jour-là (jour anniversaire de la révolution castriste !), Roland Castro emmène François Mitterrand en hélicoptère et lui fait découvrir tous les forts. Ils atterrissent à La Courneuve où le Président visite la cité des 4.000 et discute avec les habitants, avant de revenir à la Bourse du travail où lui est offerte l'aquarelle et, en encadrés, les premières idées des deux architectes urbanistes.

Que reste-t-il du projet ?

Trente ans après, Bouygues reprend l'idée des forts et vient de livrer celui d'Issy- les-Moulineaux reconverti en écoquartier : 1.620 logements à l'intérieur des enceintes préservées du fort (dont 10% de logements sociaux à la location seulement).

De son côté, le cabinet de Cécile Duflot est en train de réfléchir à une reconversion beaucoup plus systématique des forts. Consciente de la situation, la ministre semble avoir fait de l'organisation du "Grand Paris du Logement" l'une de ses priorités pour cette année 2014, en parallèle à la relance du secteur de la construction.

"De nouvelles opérations d'aménagement seront lancées pour densifier les territoires desservis par les transports en commun, en particulier autour des (72 nouvelles) gares du Grand Paris Express" qui sont appelées à devenir des moteurs locaux de croissance, a précisé Mme Duflot.

"Des procédures d'urbanisme spécifiques seront mises en œuvre, afin d'accélérer les projets, de lever les freins à la construction et de garantir l'exemplarité environnementale des réalisations".

Cela pourra se traduire par l'utilisation d'opérations d'intérêt national (OIN), comme cela avait été le cas pour les "villes nouvelles" en Ile-de-France à partir des années 60, ou des programmes d'intérêt général (PIG), pour le volet rénovation.

Quant à Michel Cantal-Dupart, il vient d'adresser une note ouverte et un rapport à François Hollande très critique sur la conception du Grand Paris telle qu'il la voit se profiler dans différents aménagements urbains et décisions de la «?technostructure?».

______

gp castro

gp castro

gp castro

gp castro

Extrait du site de l'agence : www.castro-denissof.com

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 21/02/2014 à 22:37 :
Avec cet immeuble sur l'île de la Cité on pourra rejeter directement les crottes de riches dans la Seine :-)

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :