La Bourse de Paris confirme son redressement

 |   |  442  mots
A mi-séance, la Bourse de Paris évolue toujours dans le vert, soutenue par un indice allemand ZEW meilleur que prévu. Le CAC 40 progresse de 0,62% à 3.440 points.

ArcelorMittal (+3% à 24,55 euros) tient toujours la tête de l'indice parisien. Le titre rebondit dans le sillage des cours des matières premières et profite aussi d'une recommandation à l'achat de Nomura, qui place le titre en tête de ses valeurs européennes préférées pour le secteur.

Le rebond des cours du pétrole bénéficie aussi dans une moindre mesure à Total (+0,9% à 37,65 euros). A noter que l'agence de notation Fitch a confirmé les notes de crédit du groupe pétrolier. Vallourec gagne quand à lui 1,21% à 100,50 euros.

GDF Suez progresse de 2,04% à 27,26 euros. Le groupe a créé une coentreprise avec l'australien Santos pour développer un projet de gaz naturel liquéfié en Australie.

Très attaqué hier, Alcatel-Lucent reprend des couleurs, en hausse de 2,8% à 2,36 euros. Saint-Gobain se rattrape aussi après sa forte baisse hier à l'image des valeurs cycliques: +1,8% à 29,16 euros. Le titre est peu affecté par les mauvais résultats de l'autrichien Wienerberger, numéro un mondial de la brique.

A la mi-journée, Peugeot est un peu revenu sur ses gains mais progresse encore de 0,65% à 20,19 euros. Morgan Stanley a relevé son objectif de cours sur la valeur. Son concurrent Renault gagne de son côté 1,1% à 31,34 euros.

Sur le SBF 120, Casino prend 2,47% à 50,63 euros, grâce à un relèvement de recommandation d'Exane. Sa maison-mère, la holding Rallye, avance pour sa part de 2,2% à 20,90 euros. Exane a revu à la hausse son objectif de cours sur la valeur.

Eurazeo profite aussi d'un relèvement d'objectif de cours, cette fois de la part de Société Générale. Le titre gagne 3,4% à 31,68 euros.

Dans le rouge à l'ouverture, ADP a repris le chemin de la hausse et progresse de 1,5% à 58,49 euros. Le gestionnaire des aéroports parisiens a annoncé hier soir une baisse de 3,1% de son trafic passagers en juillet. Un repli limité et conforme aux attentes.

Du côté des baisses, on retrouve logiquement les valeurs qui ont bien résisté hier. Ainsi, Lagardère cède 0,9% à 26,04 euros. Unibail-Rodamco perd 0,76% à 130,25 euros et Essilor 0,8% à 36,90 euros.

NextRadioTV, dont le premier actionnaire Alain Weill est aussi propriétaire de La Tribune, est tombé dans le rouge après une ouverture positive. Hors CAC 40, le titre abandonne 0,43% à 11,60 euros. Le groupe de médias a annoncé être candidat au rachat de la société Volnay, qui édite les magazines d'informatique SVM ou encore PC Expert.

Après avoir chuté hier, les cours du pétrole repartent à la hausse. Le baril de WTI américain est remonté à 67,72 dollars et celui de Brent de la mer du Nord vaut 71,24 dollars. Côté devises, l'euro évolue toujours au dessus de 1,41 dollar à 1,4118 dollar.

(également disponible en vidéo sur votre site latribune.fr)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :