Première offre de reprise pour Escada, le titre s'envole

 |   |  245  mots
L'investisseur allemand Nickolaus Becker a annoncé être candidat à la reprise du groupe de prêt-à-porter haut de gamme. Le titre Escada s'est envolé de 24%.

En dépôt de bilan depuis jeudi dernier, le groupe de prêt-à-porter Escada a reçu ce mardi une première offre de reprise. Du coup, le titre s'est envolé de 24% à 93 centimes d'euros à la Bourse de Francfort quand le Dax a gagné 0,94%.

L'investisseur allemand Nickolaus Becker, avocat à Munich et ancien président du conseil de surveillance du groupe allemand de médias EM.TV, a annoncé être candidat à la reprise du groupe de prêt-à-porter haut de gamme. Toutefois, son offre de reprise n'est que partielle.

L'homme d'affaires se dit intéressé par l'acquisition de la marque Escada, de licences, de magasins et d'une partie des stocks, mais ne souhaite pas reprendre la totalité de l'entreprise. Il propose en outre de garder une partie importante des salariés du groupe, qui emploie 2.300 personnes dans le monde, dont 600 en Allemagne.

Dans une interview accordée au magazine Focus Money, Nickolaus Becker indique que des "discussions concrètes avec l'administrateur judiciaire" vont rapidement être entamées. L'investisseur espère aussi rencontrer la direction d'Escada, qui n'a pour le moment pas répondu.

Concernant d'autres acheteurs, l'italien Hugo Boss et l'allemand Puma ont en revanche déclaré ne pas être intéressés par la reprise d'actifs d'Escada. Le groupe de prêt-à-porter a été contraint de déposer le bilan la semaine dernière après le refus d'une majorité de ses créanciers de revoir les échéances de ses dettes.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :