La Bourse de Paris repart à l'assaut des 3.700 points

 |  | 412 mots
Lecture 2 min.
La Bourse de Paris évolue dans le vert à l'ouverture, après son repli de 1% de la veille. Les marchés sont dans l'attente de la publication de statistiques importantes. A 10 heures, le CAC 40 gagne 0,3% à 3.664 points.

La journée est marquée par une série de résultats d'entreprises. Vivendi gagne 2,5% à 20,40 euros. Le groupe de médias a publié un chiffre d'affaires en hausse de 17% pour son premier semestre.

Vinci s'octroie 1,9% à 38,15 euros. Le géant du BTP a enregistré des résultats semestriels en baisse, mais il vient de faire rentrer un groupe du Qatar dans son capital. A l'opposé, hors CAC, Eiffage cède 5,4% à 46,90 euros. Le groupe a publié un bénéfice net divisé par trois au premier semestre. De plus, il abaisse sa prévision de chiffre d'affaires pour l'ensemble de l'année.

Toujours sur le SBF 120, M6 avance de 1,5% à 16 euros. La chaîne table sur un marché publicitaire encore difficile en 2010 et sur une baisse des recettes publicitaires. Havas bondit de 11,9% à 2,40 euros. Pourtant, le publicitaire français affiche un bénéfice net en chute de près de 19% au premier semestre.

Toujours sur le SBF 120, Carbone Lorraine gagne 2,5% à 22,20 euros. Le groupe a publié profit net de 13,8 millions d'euros à fin juin, contre 33,6 millions un an plus tôt. Il a également annoncé que la crise l'obligeait à différer ses objectifs fixés en septembre 2008 dans le cadre de son plan "Expansion 2011".

Steria affiche un gain 5,6% à 20,20 euros, malgré l'annonce d'une marge opérationnelle de 6,9% au premier semestre, en très léger recul par rapport à celle du premier semestre 2008, et un chiffre d'affaires en repli de 2,3%.

Du coté des baisses, Unibail enregistre le plus fort recul du CAC avec une baisse de 2% à 135 euros.

Sur le SBF 120, le certificat d'investissement Areva recule de 0,96% à 397 euros à cause d'une chute de 79% de son bénéfice net à 161 millions d'euros au premier semestre.

Bolloré perd 1,3% à 115,50 euros. Le groupe diversifié voit au premier semestre son bénéfice net divisé par plus de trois avec un chiffre d'affaires en recul. Mais, la rentabilité opérationnelle augmente de 20% sur un an.

Teleperformance chute de 8,8% à 21,85 euros, après avoir publié des résultats semestriels en baisse et avoir émis un avertissement sur sa prévision de chiffre d'affaires pour l'année. Boiron recule de 3% à 25,50 euros. Pourtant, le laboratoire a fait état d'un bénéfice en hausse de 8,8% au premier semestre, à près de 14 millions d'euros

Sur les marchés pétrolier, les cours sont orienté à la hausse. Le baril de WTI américain progresse et s'échange contre 70,40 dollars et celui de Brent de la mer du Nord contre 70,10 dollars. Coté des devises, l'euro vaut 1 dollar 4360.

(également disponible en vidéo)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :