Theolia : un vent nouveau souffle sur le titre

 |   |  451  mots
(Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2010. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
La valeur caracole depuis la semaine dernière en tête du SRD. Le titre de la société d'énergie éolienne reprend du poil de la bête après une augmentation de capital réussie qui a permis d'éviter la faillite.

L'envolée boursière se poursuit pour Theolia. Après avoir bondi de plus de 27% la semaine dernière, et de plus de 19% sur la seule séance de lundi, l'action du groupe d'énergie éolienne décolle à nouveau ce mardi de 2,5% à 1,64 euro et ce toujours dans de forts volumes. Ainsi, un tiers du capital a changé de mains au cours de la journée !

Avec une capitalisation boursière qui atteint désormais près de 165,3 millions d'euros, la valeur refait son retard après la forte baisse qui avait accompagnée l'augmentation de capital de la société à la mi-juillet. Sur les sept dernières séances, toutes dans le vert, le titre a repris 56,2% ! Et sur un mois, la hausse est de 27,1%. Mais depuis le début de l'année, l'action Theolia décroche encore de 15,8% et même de près de 48% sur un an.

Lancée le 25 juin, l'augmentation de capital a permis à Theolia de lever 60,5 millions d'euros pour refinancer son obligation convertible (OCEANE). Une vraie bouffée d'oxygène pour le groupe alors en grandes difficultés. La société a par ailleurs récemment indiqué examiner le financement de projets avec des banques. Ces projets portent sur 23 MW (mégawatts) en construction en Italie et en Allemagne, et 108 MW autorisés pour des projets éoliens en France et en Italie.

Dans le même temps, une page a été tournée avec le départ du président et membre du conseil d'administration Eric Peugeot, remplacé par Michel Meeus. Le directeur Fady Khallouf a été quant à lui confirmé au poste de directeur général. 

Etre rentable fin 2012

Une nouvel ère donc pour Theolia, qui espère repartir sur de bonnes bases après avoir affiché en 2009 une perte nette réduite à 21,1 millions d'euros. Les chiffres du premier semestre sont en tout cas encourageants. Le 29 juillet, la société a publié un chiffre d'affaires pour la période en hausse de 5,7% sur un an à 111 millions d'euros.

Lors de cette publication, le directeur général de Theolia indiquait que le groupe souhaitait disposer à l'avenir d'une "base d'actifs régulés avec une forte rentabilité" qui assure la sécurité et la rentabilité des investissements, et se développer dans le même temps à travers une activité de développement, construction et vente de parcs. Avec pour objectif, un "modèle rentable" à la fin de l'exercice 2012.

Et les analystes ont suivi. Fin juillet, Arkeon Finance était repassé à l'achat avec un objectif de cours ajusté à 1,4 euro, la société de bourse saluant au passage le risque de faillite désormais écarté. Dernièrement, HSBC a également relevé sa recommandation sur la valeur à "neutre" contre "sous-pondérer".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :