HP plonge après le démission de son patron

 |   |  179  mots
(Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2010. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
La démission surprise de Mark Hurd ne plaît pas aux investisseurs américains. Le titre du premier fabricant mondial d'ordinateurs est en chute libre.

Les marchés n'apprécient pas le départ surprise de Mark Hurd, jusque là PDG de Hewlett-Packard. Le titre du premier fabricant mondial d'ordinateurs est en chute libre ce lundi à Wall Street, plongeant de près de 8%. Cette démission a été annoncée vendredi soir après la clôture des marchés, en raison d'une affaire de moeurs.

Mark Hurd, qui était à la tête de HP depuis 2005, sera remplacé par la directrice financière du groupe Cathie Lesjak, qui exercera les fonctions de directrice générale par intérim. Le conseil d'administration d'Hewlett a mis en place une commission chargée de nommer un nouveau directeur général.

"Il est difficile de voir le départ de Hurd autrement que de façon négative pour HP. Son arrivée dans le groupe a représenté un point d'inflexion dans la performance financière de la société et son mandat a été caractérisé par une performance extraordinaire du titre", expliquent les analystes de Bernstein. De quoi expliquer la chute du jour.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :