Wall Street prudente en attendant le diagnostic de la Fed sur la conjoncture

 |   |  380  mots
(Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
Les places américains évoluent en très légère hausse ce mercredi alors que la Réserve fédérale publiera dans la journée son traditionnel Livre beige.

Wall Street repart légèrement à la hausse ce mercredi, au lendemain d'une nette baisse. Les places new-yorkaises devraient cependent rester relativement calmes ce mercredi, dans l'attente de la publication à 20 heures (heure française), du traditionnel Livre beige de la Réserve fédérale. Les investisseurs surveilleront très attentivement le vocabulaire employé par les banquiers centraux sur la conjoncture économique américaine, alors que certains redoutent une rechute (scénario en W).

L'indice Dow Jones gagnait ainsi 0,06% à l'overture et le Nasdaq 0,32%.

Du côté des valeurs, Oracle recule de 0,64% à 24,11 dollars. L'éditeur de logiciels professionnels a bondi de près de 6% mard après l'annonce de la nomination de Mark Hurd à son conseil d'administration. Cependant, l'arrivée de l'ancien directeur général d'Hewlett-Packard, contraint à la démission le mois dernier, pourrait être remise en cause. HP va en effet entamer des poursuites judiciaires à l'encontre de Mark Hurd, qui avait signé une clause de confidentialité d'une durée de deux ans avec le premier fabricant mondial d'ordinateurs.

Hewlett-Packard (-1,03% à 39,51 dollars) est par ailleurs victime d'un dégradation de recommandation de la part d'UBS, désormais à "neutre" sur le titre contre "achat" précédemment. L'intermédiaire a également abaissé son conseil sur Intel (-0,50% à 18,03 dollars), passant d'"achat" à "neutre". Le numéro un mondial des semi-conducteurs a abaissé le mois dernier ses prévisions annuelles de chiffre d'affaires. UBS justifie ces décisions par la faiblesse de la demande mondiale en ordinateurs.

Bristol-Myers Squibb progresse de 0,34% à 26,70 dollars. Le laboratoire pharmaceutique va lancer une offre de rachat sur son homologue ZymoGenetics, proposant 885 millions de dollars. Le groupe offre aux actionnaires de sa cible une prime de 84% par rapport au cours de clôture de mardi. Cette acquisition pèsera modestement dans les comptes de BMS en 2010 et en 2011. Très logiquement, ZymoGenetics s'envole ce mercredi de 84,47% à 9,72 dollars.

Au chapitre des résultats, Ciena a creusé ses pertes au troisième trimestre, accusant un déficit de 110 millions de dollars. A base ajustée, cela représente 9 cents par action alors que les analystes redoutaient une perte s'élevant à 32 cents. Le chiffre d'affaires du fabricant d'équipements de réseaux s'est élevé à 390 millions de dollars sur la période, soit légèrement au-dessus des attentes. Le titre gagne 0,07% à 13,44 dollars.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :