Wall Street en petite hausse avant la Fed

Les places américaines évoluent en territoire positif mais les investisseurs restent prudents dans l'attente d'éventuelles annonces de la part de la Réserve fédérale.
Copyright Reuters
Copyright Reuters

La prudence reste de mise à Wall Street avant la réunion du comité de politique monétaire de la Réserve fédérale ce mardi soir. Les places américaines ont ouvert en légère hausse : le Dow Jones progresse de 0,2% à 11.451,91 points, le S&P 500 gagne 0,14% à 1.242,13 points. De son côté, le Nasdaq, à composante technologique, avance de 0,15% à 2.628,66 points.

La tendance haussière est soutenue par la publication de ventes de détails meilleures que prévu aux Etats-Unis en novembre. Une bonne statistique macroéconomique qui vient compenser des annonces plus décevantes du côté des entreprises.

Ainsi, Best Buy chute de 14,6% à 35,62 dollars après la publication de ses résultats du troisième trimestre et de ses perspectives. Le spécialiste de l'électronique grand public a annoncé une baisse de son résultat trimestriel et de ses ventes à surface comparable et a aussi abaissé son objectif de bénéfice annuel, invoquant la faiblesse du marché américain.

Dell (-0,6% à 13,27 dollars) devrait engager 250 milliards de dollars sur dix ans dans les acquisitions et autres investissements en Chine, deuxième marché mondial pour les ordinateurs personnels, selon son responsable des opérations dans ce pays. Ce montant est très supérieur aux 100 milliards estimés le mois dernier par un autre dirigeant du numéro trois mondial des PC, qui vise le marché des grandes entreprises et des villes moyennes. Dell va en outre lancer dans le monde, au printemps 2011, une nouvelle tablette numérique dix pouces.

Pfizer abandonne 0,3% à 17,14 dollars. Le groupe pharmaceutique a annoncé l'élection de George Lorch à la présidence non exécutive du numéro un mondial de l'industrie pharmaceutique, une semaine après le départ précipité et surprise de son PDG Jeffrey Kindler. Le groupe a en outre relevé son dividende trimestriel de 18 cents à 20 cents par action. L'année dernière, Pfizer avait divisé son dividende par deux pour aider à financer le rachat de Wyeth pour 67 milliards de dollars.

Yahoo progresse de 0,25% à 16,74 dollars. Le portail Internet envisage de licencier plus de 600 personnes, peut-être dès ce mardi, a-t-on appris de deux sources proches du groupe. Ces suppressions représenteraient 4% à 5% des effectifs, qui étaient de 14.100 personnes fin septembre.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.