Le marché salue la vente par Saint Gobain de son pôle Céramiques

 |   |  204  mots
Copyright Reuters
Saint Gobain vient d'annoncer la finalisation du rachat de sa division "Céramiques" par l'américain Coorstek pour un montant de 245 millions de dollars. La Bourse a applaudi

La cession de son pôle "Céramiques", annoncée fin juin, a été finalisée le 31 décembre, a indiqué le groupe français de matériaux de construction. L'opération,  d'un montant de 245 millions de dollars, était soumise à l'autorisation des autorités de la concurrence aux Etats-Unis et au Brésil. Le marché  apprécie. Lle titre a bondi de 3,84 % à 39,98 euros.

Cette activité de Saint-Gobain a réalisé, en 2009, un chiffre d'affaires de 135 millions d'euros avec un effectif de plus de 1 100 personnes réparties sur 14 sites en Europe, en Amérique et en Asie. Le groupe motive la cession par le recentrage dans les métiers à fort contenu technologique

Cette vente intervient peu de temps après l'annonce de l'introduction en Bourse du Pôle Conditionnement au cours du deuxième trimestre 2011. Selon Pierre-André de Chalendar, PDG du groupe, ce pôle offrirait de très bonnes perspectives de valorisation. Le consensus valorise cette branche à 4 milliards d'euros au minimum. Le produit de la cession permettra d'accélérer la nouvelle politique du groupe. En effet, selon le groupe, le conditionnement ne s'inscrit plus dans la stratégie de développement qui est désormais centrée sur les marchés de l'habitat.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :