Wall Street temporise après avoir touché son plus haut de l'année

Les places américaines ont notamment été pénalisées par le mauvais chiffre de l'activité dans le secteur tertiaire (indice ISM) et par le relèvement des taux en Chine
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : © 2009 Thomson Reuters)

Après avoir touché son plus haut niveau de l'année lundi, Wall Street a terminé autour de l'équilibre ce mardi. Les places américaines ont notamment été pénalisées par le mauvais chiffre de l'activité tertiaire et par le relèvement des taux en Chine. Les investisseurs sont par ailleurs incités en engranger quelques bénéfices alors que se profile la saison des résultats trimestriels.

A la clôture, le Dow Jones recule ainsi de 0,05% à 12.394 points, le S&P 500 perd 0,02% à 1.333 points et le Nasdaq prend 0,07%à 2.791 points.

Sur le front des statistiques, la croissance de l'activité non manufacturière a ralenti en mars. L'indice des directeurs d'achats (ISM) du secteur des services a ainsi reculé à 57,3 en mars, contre 59,7 en février. Les économistes misaient sur un indice de 59,5.

Du côté des valeurs, Texas Instruments prend 1,70% à 34,69 dollars après avoir annoncé lundi le rachat de National SemiConductor (+71% à 24,06 dollars), pour 6,5 milliards de dollars. Le deuxième fabricant américain de semi-conducteurs offre 25 dollars par action du producteur de puces analogiques, soit une prime de 78% par rapport au cours de clôture de lundi. Cette opération a déjà été approuvée par le conseil d'administration des deux groupes. Elle devrait être finalisée d'ici six à neuf mois.

Apple recule de 0,67% à 338,89 dollars. Le Nasdaq a décidé de rééquilibrer son indice Nasdaq 100, ce qui se traduira par une nette baisse de la pondération d'Apple. Elle passera de plus de 20,5% à 12,3%. En revanche, le poids de Microsoft (+0,90% à 25,78 dollars), d'Intel (+1,13% à 19,71 dollars) ou encore de Cisco (+0,94% à 17,22 dollars) va être revu à la hausse.

Google chute de 3,16% à 569,09 dollars. Le géant de l'Internet pourrait être la cible d'une enquête des autorités américaine de la concurrence, affirme ce mardi l'agence Bloomberg. La Federal Trade Commission (FTC) estimerait que le groupe profite d'une situation dominante sur le marché des recherches en ligne. La semaine dernière, Microsoft avait déposé une plainte devant les autorités européennes, estimant que Google entravait la concurrence.

Enfin, KB Home plonge de 4,18% à 11,69 dollars. Les pertes du fabricant de maisons se sont creusées au premier trimestre, à 115 millions de dollars. Cela représente 50 cents par action et hors exceptionnels alors que les analystes escomptaient un déficit de 30 cents par titre. En outre, son chiffre d'affaires a chuté de 25% sur la période, à 197 millions de dollars. C'est bien inférieur aux 225 millions attendus par les marchés.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 1
à écrit le 05/04/2011 à 21:04
Signaler
Même les marchés sentent que ça va de nouveau spiraler à la baisse ;)

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.