Le CAC 40 s'oriente vers une troisième séance consécutive de baisse

 |   |  707  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters
Dans le sillage de la clôture de Wall Street en ordre dispersé et toujours minée par la situation grecque, la Bourse de Paris poursuit son recul et est en passe de signer sa septième semaine consécutive de repli.

Si hier des indicateurs américains de bonne facture avaient permis au CAC 40 de limiter la casse en refaisant une partie de ses pertes en fin de séance, l?effet bénéfique de ces publications aura fait long feu. L?indice phare de la place parisienne est en effet reparti à la baisse, vers 10h15 il lâchait 1,02 % à 3.753,81 points, toujours miné par le cas grecque.

Alors que selon Alan Greenspan, ancien président de la Réserve fédérale américaine, un défaut de paiement de la Grèce était « presque certain », George Papandréou, le premier ministre grec, confronté à la fronde de certains parlementaires de son parti n?a pas réussi hier à former un nouveau gouvernement et faire adopter un nouveau plan d?austérité, l?une des conditions pour que le FMI poursuive son soutien à la Grèce.
Dans un contexte de peur de voir la crise grecque dégénérer en défaut de paiement qui menacerait les banques de toute la zone euro et s'étendrait, les dirigeants politiques européens vont une nouvelle fois tenter de trouver ce Week-end un accord pour un second plan d?aide à la république hellénique.

En outre, les investisseurs devraient se montrer attentistes. En effet, le marché est confronté à une séance dite des « quatre sorcières ». Ce vendredi est l?avant dernier vendredi avant la fin du trimestre. De nombreux futures et contrats à terme sur indices et actions arrivant à échéance, les investisseurs doivent se projeter sur le mois, voire le trimestre à venir, et ce alors que sont attendus deux statistiques majeurs américaines. Dans l?après midi, seront dévoilés l?indice Michigan de juin mesurant le sentiment global des consommateurs, ainsi que l?indicateur avancé du Conférence Board de mai concernant le sentiment sur l?emploi.

Valeurs à la baisse

Plus fort repli, Carrefour plonge de 3,82 %. Le groupe a indiqué s?attendre à une baisse de 35% de son résultat opérationnel courant en France au premier semestre. Si l?objectif de croissance de ce résultat pour l'ensemble du groupe en 2011 est maintenu, "c'est clairement un nouveau profit warning (...) Cela montre que le deuxième trimestre a continué à fortement se dégrader après le premier en France", a indiqué un analyste à l?agence Reuters.

Renault se replie de 1,60 %. Alors que selon l'Association des constructeurs européens d'automobile (ACEA) les immatriculations automobiles européennes ont augmenté de 7,1% en mai sur un an, le constructeur au losange a vu ses ventes fondre de 8 %.

EADS (-2,36 %) souffre d?informations de presse selon lesquelles la mise en service des trois versions de l'A350 d'Airbus va être reportée d'un à deux ans.

LVMH perd 1,59 %. L?introduction en Bourse de Hong Kong de Prada n?a pas suscité l?engouement attendu auprès des investisseurs individuels. Devant initialement rapporter 3 milliards de dollars l?introduction n?a permis que de lever que 2,14 milliards de dollars.

Valeurs en Hausse

Seule deux valeurs évoluent dans le vert. Plus forte progression Natixis avance de 0,20 % tandis que Cap Gemini gagne de 0,09 %.

Hors CAC

Zodiac Aerospace (+1,82 %) a relevé sa prévision de chiffre d'affaires pour son exercice 2010-2011, tablant désormais sur une hausse de plus de 20% à la faveur de la reprise du secteur aéronautique.

Rodriguez Group recule de 0,88 %. Si le groupe a sensiblement réduit sa perte opérationnelle au premier semestre de son exercice fiscal à la faveur de nouvelles réductions de coûts, son résultat net part du groupe reste dans le rouge affichant un déficit de 10,2 millions d?euros.

Fountaine Pajot chute de 3,71 %. Le groupe a annoncé un chiffre d?affaires semestriels (de septembre à février) en progression d?une année sur l?autre de 15,4 %. Au vue du niveau de commandes, la société est confiante dans sa capacité à générer une croissance à deux chiffres de son chiffre d'affaires pour l'exercice en cours.

Devise et Pétrole

La monnaie unique est stable face au billet vert. Vers 10h00, un euros s?échangeait contre 1,414 dollar.

Sur le marché de l?or noir, les cours sont à la baisse. Le baril de Brent de la Mer du Nord recule de 2,14 % à 111,55 points tandis que le WTI s?échangeait contre 92,59 dollars (-2,49 %).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :