Wall Street termine dans le rouge, malgré Apple

 |   |  279  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Les places américaines ont clôturé en légère baisse ce mercredi malgré les résultats historiques du groupe à la pomme.

Wall Street a reculé ce mercredi. Les investisseurs ont bien salués les performances historiques d'Apple - dont l'action progresse cependant bien moins que lors des échanges électroniques d'avant séance - mais ils sont également restés prudents, à l'approche d'échéances importantes sur les dettes souveraines en Europe et aux Etats-Unis.

A la clôture, le Dow Jones perd ainsi 0,12% à 12.572 points, le Nasdaq recule de 0,43% à 2.814 points et le S&P 500 cède 0,07% à 1.326 points.

Du côté des valeurs, Apple bondit de 2,67% à 39-,90 dollars, se rapprochant de la barre des 400 dollars. Le groupe à la pomme a dégagé un bénéfice net de 7,3 milliards de dollars au deuxième trimestre. Par action, ces profits ressortent à 7,79 dollars, nettement supérieurs aux 5,85 dollars anticipés par les analystes. Son chiffre d'affaires a bondi de 82% sur la période, à 28,67 milliards de dollars. Les marchés ne misaient que sur 25 milliards. Et la marge brute a progressé de 2,6 points, à 41,7%.

Yahoo chute de 7,61% à 13,487 dollars, sanctionné en raison d'une légère baisse de son chiffre d'affaires. Au deuxième trimestre, les revenus du portail Internet se sont élevés à 1,1 milliard de dollars. Et ils devraient à nouveau reculer lors du trimestre en cours. Les profits du groupe ressortent à 237 millions de dollars, une performance conforme aux attentes des marchés.

MAR, la maison-mère d'American Airlines, recule de 0,20% à 4,92 dollars. La compagnie aérienne a dévoilé ce mercredi une commande record portant sur 460 appareils, d'une valeur catalogue de 40 milliards de dollars. 200 appareils seront finalement fournis par Boeing (+2,18% à 72,07 dollars), qui a accepté de remotoriser son moyen-courrier B737. Cette nouvelle a été éclipsée par le creusement de la perte d'American Airlines, à 286 millions de dollars.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :