Yahoo rattrapé par Facebook dans la publicité en ligne

 |   |  305  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
Le chiffre d'affaires de Yahoo a légèrement reculé au deuxième trimestre 2011. Le portail Internet subit la concurrence de Facebook et de Google. Le partenariat avec Microsoft ne donne pas les résultats escomptés.

Contrairement à IBM et Apple, l'enthousiasme n'était pas vraiment de mise du côté de la direction de Yahoo pour annoncer les résultats du deuxième trimestre 2011. A 1,1 milliard de dollars, le chiffre d'affaires essuie un léger recul par rapport à l'année dernière à la même époque, où il s'affichait à 1,13 milliard.

Faible croissance de la pub, la recherche à la traîne

Carol Bartz, directrice générale du groupe américain, a parlé de "fléchissement" de l'activité, à cause de la faible croissance du "display" (les bannières de publicité classique), qui affiche un modeste +2% sur un an, contre une hausse de 6% au premier trimestre. Le portail fait notamment face à la concurrence de Facebook, qui pourrait devenir numéro un dans la publicité en ligne aux Etats-Unis, selon EMarketer. En outre, les liens sponsorisés (ces liens commerciaux qui apparaissent en fonction des recherches effectuées par les internautes), qui constituent d'ordinaire la moitié des gains de Yahoo, n'ont rapporté que 467 millions de dollars, soit une baisse de plus de 45% sur un an. Sur ce segment, il continue de perdre du terrain face à Google, leader incontesté

Paradoxalement, Yahoo a été handicapé par son partenariat avec Microsoft, alors qu'il était censé doper ses résultats. Selon cet accord, Yahoo a intégré Bing, le moteur de recherche de Microsoft, dans son portail, et commercialise les liens sponsorisés de l'ensemble des sites. Mais en raison de problèmes techniques rencontrés sur la plateforme publicitaire, Yahoo gagne finalement moins d'argent qu'avant la mise en place de l'accord. Une situation qui va perdurer au moins jusqu'à la fin de l'année.

Mais le groupe, qui a été largement restructuré, reste bénéficiaire. Au deuxième trimestre, Yahoo a enregistré un bénéfice de 237 millions de dollars, en hausse de 11% sur un an. 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :