Carmat bondit en Bourse après son augmentation de capital

 |   |  290  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters
Le français Carmat a levé 29,3 millions d'euros lors d'une augmentation de capital pour la poursuite de son projet de cœur artificiel. L'action a progressé de près de 20% en séance.

Carmat, concepteur et développeur de c?urs artificiels, a finalisé ce lundi son augmentation de capital, soit 29,3 millions d?euros pour la réalisation d?essais cliniques et l?industrialisation de son c?ur artificiel. Une annonce qui a fait bondir le cours de l?action de 19,79% ce matin en séance. Plus tard dans la matinée (à 11h 40), le titre progressait de près de 3,96%, à 97,2 euros.

Du 13 au 29 juillet, la demande de souscription a atteint 32,5 millions d'euros, soit 27,4% de plus que les 25,5 millions visés par le groupe."Devant ce succès, le conseil d'administration a décidé d'exercer la clause d'extension dans son intégralité, émettant 276.709 actions permettant de lever 29,3 millions d'euros", indique le groupe dans un communiqué.

Le fonds de capital-risque Truffle Capital, EADS et le Centre chirurgical Marie Lannelongue, actionnaires historiques du groupe, ont apporté 3,5 millions d'euros à cette augmentation de capital, qui était garantie à hauteur de 10,5 millions d'euros par Truffle Capital. Le fonds s'est félicité du succès de l'opération, estimant "que les entreprises de hautes technologies telles que Carmat peuvent financer leur croissance en France", malgré des "conditions de marché très difficiles", comme l?a souligné Philippe Pouletty, directeur général de Truffle Capital.

Le produit de cette augmentation de capital sera affecté intégralement à la conduite des essais cliniques en France et en Europe, à l'industrialisation du projet de coeur artificiel Carmat. Le premier c?ur artificiel devrait être commercialisé dès 2013.

Lors du lancement de l?augmentation de capital, en juillet Marcello Conventi, directeur général de Carmat avait annoncé son "objectif de première implantation du c?ur Carmat avant la fin de l?année 2011", sous réserves de l?autorisation des autorités règlementaires.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 08/08/2011 à 11:18 :
C'est clair qu'avec la baisse de la bourse, les traders vont en avoir besoin d'un autre !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :