La Bourse de Paris reste sur ses plus hauts de l'année

 |   |  422  mots
Les marchés parisiens hésitent après leur bond d'hier. Le CAC 40 cède dans la matinée 0,15% à 3.877 points avant de repasser légèrement dans le vert.

Dexia enregistre la meilleure progression du CAC à l'ouverture, en hausse de 1,6% à 6,40 euros. Selon des informations de la Tribune, BNP Paribas pourrait racheter Dexia Epargne Action pour 100 millions d'euros. BNP Paribas, de son côté, abandonne 0,63% à 55,66 euros. Le reste du secteur bancaire est tout juste dans le vert dans l'attente des résultats trimestriels de Goldman Sachs cet après-midi.

Pernod Ricard enregistre un gain de 1,3% à 54,39 euros. Sur le SBF 120, son concurrent, Remy Cointreau bondit de 7,6% à 34,10 euros. Les résultats du groupe de spiritueux font état d'un redémarrage de l'activité. Le titre bénéficie également d'une hausse de recommandation d'Oddo.

La matinée voit également le rebond des valeurs défensives, plutôt mal en point hier. Essilor prend 0,74% à 41,10 euros et L'Oreal 0,68% à 68,46 euros. Veolia gagne 0,6% et Sanofi-Aventis prend 0,73%.

Le baril de pétrole s'échange à plus de 75 dollars, ce qui profite encore aux valeurs du secteur. Vallourec s'octroie 0,66% à 122,30 euros. Par contre, Total, la première capitalisation du CAC, ne suit pas le mouvement et recule de 0,5% à 41,68 euros.

EADS effectue également une remontée surprise avec un gain de 0,6% à 14,54 euros. Pourtant, le billet vert a encore perdu de sa valeur, il s'échange à plus de 1,49 dollar pour un euro.

Malgré le recul de ses ventes, Casino reste dans le vert sur les marchés: +0,15% à 55 euros. Le distributeur a présenté des performances en ligne avec les analystes.

Du côté des baisses, ArcelorMittal est victime de prises de bénéfices et recule de 1,24% à 26,80 euros. Technip subit le plus fort repli du CAC malgré la nette hausse des cours du brut: -1,32% à 47 euros.

Peugeot, qui a bien progressé ces deux derniers jours, est pénalisé aussi par des prises de bénéfices (-0,8% à 36,76 euros).

Vinci cède 0,8% à 39,20 euros et PPR cède 0,46% à 86,26 euros. Artémis, la holding familiale qui détient plus de 40% de PPR, a lancé une émission d'obligations échangeables en actions Vinci pour un montant de l'ordre de 300 millions d'euros.

Accor est malmené (-1% à 37,43 euros) alors que le groupe doit publier son chiffre d'affaires après la clôture ce soir.

Hors CAC 40, les investisseurs prennent leurs bénéfices sur Soitec (-2,4% à 12 euros) et M6 abandonne 2,3% à 17,80 euros après un abaissement de recommandation de Morgan Stanley.

Sur les marchés pétroliers, les cours du brut montent toujours. Le baril de WTI américain s'échange contre 75,62 dollars et celui de Brent de la mer du Nord contre 73,55 dollars. Côté devises, l'euro monte à 1,4942 dollar à son plus haut niveau depuis plus d'un an.

(également disponible en vidéo)

 

 

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :