A la mi-journée, prises de bénéfices sur le CAC (-0,68%)

La Bourse de Paris continuait de reculer lundi à la mi-journée (-0,68%), victime de quelques prises de bénéfices après huit séances de hausse.

2 mn

Copyright AFP
Copyright AFP (Crédits : AFP)

A 11h58, le CAC 40 perdait 24,42 points à 3.570,41 points (-0,68%), dans un volume d'échanges de 761 millions d'euros. Vendredi, il avait gagné 0,41%.

Faute d'indicateurs économiques d'importance au programme lundi, les investisseurs marquaient une pause et en profitaient pour prendre des profits, après une série de hausse.

"Il semble difficile de parler de surévaluation de l'indice CAC 40 (...), mais la rapidité du rebond de l'indice depuis fin novembre 2011 incite à alléger les positions à court terme", explique Franklin Pichard, directeur de Barclays Bourse.

Ces derniers jours, les marchés sont parvenus à grimper principalement grâce à une large éclaircie sur le front de la crise de la dette en zone euro et à la faveur de nouvelles rassurantes concernant l'économie américaine.

En Europe, les marchés surveilleront d'ailleurs lundi la tenue d'enchères pour connaître à quelle hauteur seront indemnisés les détenteurs de contrat d'assurance contre le défaut grec.

Surtout, "les investisseurs vont se focaliser, maintenant, sur la croissance économique en Europe", seule moyen de permettre un contrôle durable des déficits publics, rappellent les économistes du courtier Aurel BGC.

Plusieurs valeurs qui avaient mené la hausse du marché parisien la semaine dernière fléchissaient un peu lundi matin, comme Saint-Gobain (-1,28% à 36,64 euros) ou Société Générale (-0,65% à 25,06 euros).

Total prenait 0,26% à 42,07 euros après avoir annoncé être en discussion avec le groupe pétrolier public chinois Sinopec sur la création d'une coentreprise d'exploration et production de gaz de schiste en Chine, selon le directeur général du français au Wall Street Journal.

PSA Peugeot Citroën signait la plus forte hausse du CAC 40 (+2,29% à 13,42 euros). L'américain General Motors veut pousser son alliance avec le français avec deux nouveaux modèles dont la conception pourrait commencer cet automne, a affirmé son PDG Dan Akerson au Wall Street Journal.

Carrefour perdait 1,60% à 19,03 euros. Un de ses magasins en Chine épinglé par une émission de télévision pour avoir trompé le consommateur sur le prix et la fraîcheur de produits de son rayon volailles a été fermé jusqu'à nouvel ordre.

Lagardère (+0,02% à 23,58 euros) réagissait peu à l'augmentation de la participation du Qatar au capital du groupe dont il détient désormais 12,83% des parts et 10,05% des droits de vote.

Enfin, Hi-Media (+19,20% à 3,29 euros) et Transgene (+23,72% à 12,62 euros) s'envolaient à l'approche de la publication de leurs résultats.

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.