Le Nikkei plombé par des craintes sur la croissance (-1,14%)

 |   |  258  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : AFP)
Nette baisse à la Bourse de Tokyo ce vendredi 23 mars. A la clôture, le Nikkei reculait de 1,14%, en partie en raison de l'inquiétude persistante des investisseurs sur la croissance en Chine et en Europe.

A Tokyo, l'inquiétude grandissante pour la croissance chinoise et européenne a plombé le marché. Ce vendredi, à la Bourse de Tokyo l'indice Nikkei 225 des valeurs vedettes clôturait en baisse de 1,14%,  à 10.011,47 points (- 115,61 points par rapport à la veille). 

L'indice élargi Topix de tous les titres du premier tableau a abandonné de son côté de 1,11%, reculant de 9,54 points à 852,53 points. L'activité a été assez faible, avec 1,76 milliard d'actions échangées sur le premier marché.

Pétrole en hausse

Par ailleurs, les prix du pétrole étaient en hausse vendredi en Asie. Le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en mai gagnait 33 cents à 105,68 dollars américains dans les échanges électroniques du matin. Le Brent de la mer du Nord pour livraison en mai prenait 12 cents à 123,26 dollars.

De bons chiffres sur l'emploi aux Etats-Unis ont contribué à cette tendance. Le département du Travail a indiqué jeudi que les nouvelles inscriptions au chômage poursuivaient leur baisse aux Etats-Unis, où elles sont tombées à leur niveau le plus bas depuis plus de quatre ans. L'état marché du travail outre-Atlantique sert d'indicateur pour mesurer la santé économique du premier consommateur de pétrole au monde. 

Les prix du brut restent par ailleurs soutenus par l'affrontement entre les pays occidentaux et l'Iran. Téhéran, accusé par les Occidentaux de vouloir se doter de l'arme atomique et soumis à des sanctions, menace de fermer le détroit d'Ormuz. Par ce passage stratégique bordant l'Arabie saoudite et le Koweït, transite 35% du pétrole transporté par voie maritime dans le monde.

 

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :