Marchés européens : léger optimisme avant la réunion de la BCE

 |   |  438  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : AFP)
Ce jeudi, Paris a ouvert en hausse de 0,50%, Londres de 0,51% et Francfort de 0,57%.

Avant la conférence de la Banque centrale européenne et les émissions obligataires en France et en Espagne, les marchés européens ont ouvert sur une note d'optimisme. Le CAC 40 prenait, 0,5%, à 3.242,45 points à 9h00. La veille, il avait gagné 0,42%.

Pour la séance de jeudi, "il est honnête de dire que la prudence sera de mise avant plusieurs rendez-vous à risque", résume Chris Weston, analyste chez IG Markets, interrogé par l'AFP. La zone euro sera une nouvelle fois en haut de l'agenda avec dans la matinée plusieurs emprunts obligataires, dont celui de l'Espagne qui cherche à emprunter 1,5 à 2,5 milliards d'euros à trois et cinq ans. Même si Madrid a déjà levé la moitié de ses besoins de moyen et long terme pour 2012, toute adjudication fait figure de test tant les marché s s'interrogent sur la capacité du pays à réduire ses déficits. La France prévoit, elle, d'emprunter 6,5 à 7,5 milliards d'euros à moyen et long terme, à trois jours du second tour de l'élection présidentielle dans le pays.

Vers un maintien des taux directeurs de la BCE à 1%?

Dans l'après-midi, les investisseurs seront concentrés sur le communiqué de la BCE à l'issue de sa réunion de politique monétaire et sur la conférence de presse de son président Mario Draghi, qui se tient à Barcelone. Le consensus des analystes mise sur un maintien du taux directeur à 1% mais le marché va guetter tout signe d'intervention de la BCE, au moment où les indicateurs en zone euro confirment la faiblesse de l'économie.  Les investisseurs n'oublieront pas les indicateurs américains au programme jeudi, avec notamment les demandes hebdomadaires d'allocations chômage (14H30) et l'indice ISM d'activité dans les services pour avril (16H00).

Après la publication de résultats meilleurs que prévus Société Générale prenait 4%. La banque a enregistré au premier trimestre un bénéfice net en recul de 20,1%, à 732 millions, mais meilleur que prévu, affecté notamment par une réévaluation de la dette liée au risque de crédit propre.

Par ailleurs, France Télécom a publié un résultat brut d'exploitation (Ebitda) pour le premier trimestre en baisse de 8,1% à 3,4 milliards d'euros, en deçà des attentes des analystes. L'opérateur a indiqué avoir perdu 615.000 clients mobiles en France au premier trimestre, après l'arrivée de Free Mobile. 

Ailleurs en Europe

La Bourse de Londres a ouvert en hausse, l'indice FTSE-100 des principales valeurs gagnant 30,01 points lors des premiers échanges, soit 0,51% par rapport à la clôture de mercredi, à 5.788,12 points. A Francfort, l'indice Dax a ouvert jeudi en hausse de 0,57% à 6.749,27 points contre 6.710,77 points la veille à la clôture.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :