Equilibre parfait à Paris

 |   |  374  mots
(c) Copyright Reuters
(c) Copyright Reuters (Crédits : Reuters)
Après des incursions dans le rouge sous l'effet d'une baisse surprise des ventes de logement aux USA, les places européennes parviennent à rétablir l'équilibre en fin de journée.

 

 

 

Malgré quelques passages à vide, les places européennes parviennent à se hisser dans le vert. Après une incursion en territoire négatif sous l'effet d'une baisse surprise des ventes de logements aux USA, le CAC parvient à terminer à l'équilibre (+0,0%) à 3652 points avec moins de 2,4 milliards échangés. A Francfort le Dax avance de 0,16%, à 7472 points. L'euro stoxx prend 0,32%, Londres termine en baisse symbolique de 0,09% alors que Madrid bondit de 1,44%. Milan salue la réélection de Giorgio Napolitano à la présidence italienne en s'adjugeant 1,66%

Du coté des valeurs, Renault s'empare de la tête du palmarès avec un gain de 2,31%, à 45,75 euros alors que le constructeur automobile envisage de produire en Indonésie.

Le secteur des utilities était bien orienté à l'image de GDF Suez et de Veolia qui s'adjugent respectivement 1,66% et 1,16%.
A l'inverse, le secteur défensif est mal orienté. Essilor, lanterne rouge, redonne 1,51% à 81,74 euros. Air liquide perd également 0,73% à 92,60 euros.

Le secteur des biens de consommation se distinguait également en baisse avec Carrefour qui recule de 1,21%, à 20,80 euros, L'Oréal qui cède 0,87%, à 125,30 euros et Danone qui recule de 0,15%, à 58,63 euros.

Mal orienté également, EADS perd 1,34% à 39,40 euros alors que pourtant le directeur financier a laissé entendre que le groupe pouvait s'engager dans une période de hausses du dividende dans les années à venir. De plus, RBC relève sa recommandation sur le dossier de "performance en ligne avec le secteur" à "surperformance" et porte son objectif de cours de 43 à 45 euros, estimant que l'action est plus intéressante maintenant que le flottant atteint 70%, contre 49% auparavant.

Sur le SBF 120 , Natixis signe la plus forte hausse, avec un gain de 4,26%, à 3,23 euros soutenu par Credit Suisse qui relève sa recommandation de "neutre" à "surperformance" et son objectif de cours, de 3,20 à 4,20 euros

Sur le marché des changes, l'euro reste stable face au dollar pour s'échanger à 1,3047$ et cède 0,25% face au yen, à 129,56 yens. Après avoir frôlé la barre des 100 yens, le billet vert redonne désormais 0,14% face à la devise japonaise pour se négocier à 99,30.

Le pétrole regagne un peu de terrain avec un WTI à 88,31$ et un brent qui vient de rallier le seuil des 100$ pour s'échanger à 100,07$.

L'once d'or rebondit de 2%, pour s'échanger à 1423$.

 

Pour aller plus loin, suivez les marchés en direct

 Plus d'actualités marchés sur MonFinancier

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :