Le marché applaudit le relèvement des objectifs de Total

 |   |  368  mots
(Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
La major pétrolière Total tient le haut du pavé ce lundi matin à la Bourse de Paris, affichant un gain de 1,17%, à 40,70 euros, après avoir relevé ses objectifs de production annuelle moyenne de 3% pour la période 2011-2015

Alors que le groupe français s'était fixé pour objectif une augmentation de 2,5% pour la période 2010/2015, Total précise que le relèvement des objectifs de production sera atteint par des projets déjà en production ou en phase de développement. Un rythme qui devrait encore s'accélérer au-delà de 2015, Total tablant sur une production d'environ 3 mlns de barils équivalent pétrole/jour à horizon 2017 tout en soulignant que « 70% de la production nécessaire à la croissance est déjà en production ou en développement ». Si le lancement du projet GNL en Angola est proche mais que les retards ne sont pas à exclure, les négociations en vue de créer une joint-venture avec Sinopec dans le gaz de schiste en Chine sont en bonne voie.

Cession d'actifs

Le géant pétrolier anticipe par ailleurs entre 15 et 20 milliards de dollars de cessions d'actifs sur la période 2012-2014. Le leader français compte ainsi mettre l'accent sur la génération de free cash-flow sur la période 2012/2014, via des démarrages positifs pour les résultats et la restructuration du secteur aval. D'ailleurs, la restructuration en cours de la branche raffinage-chimie devrait augmenter le résultat net du groupe de 650 millions d'euros par an d'ici 2015. Des cessions d'actifs qui lui permettront également de réduire son point d'équilibre sous les 100 dollars le baril.

Ces restructurations au sein de la branche raffinage qui s'accompagneront de cessions d'actifs permettront ainsi de soutenir la croissance du cash flow disponible qui devrait encore s'accélérer sur la période 2015-2017. Total souligne par ailleurs que la progression du cash flow disponible sera destinée en priorité à l'investissement et au développement de nouveaux projets ainsi qu' aux dividendes.

Le consensus est divisé

Alors que le CAC consolide, accusant un repli de 0,89%, à 3499 points, le titre surperforme largement l'indice avec un gain de 1,17% à 40,70 euros. Si le marché salue le relèvement des objectifs de production de la major, le consensus est pour autant divisé sur le dossier avec 47% des analystes à l'achat quand 47% sont à conserver. L'objectif moyen des analystes interrogés par factSet s'établit ainsi à 43,53 euros, soit un potentiel d'appréciation de 7%. 

Plus d'actualité Bourse sur MonFinancier

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :