Poncin Yachts élimine son dernier foyer de pertes

Poncin Yachts prend le large ce vendredi à la Bourse de Paris tout juste sur les 1 euro, le fabricant de bateaux de luxe ayant annoncé la cession d'Harmony Yachts, le dernier foyer de pertes du groupe.
(Crédits : dr)

La vente du propriétaire du site industriel de Marans en Charente Maritime va permettre au groupe d'éliminer son dernier foyer de pertes (environ 2 millions d?euros par an) et de se concentrer sur Catana et Port Pin Rolland. La sortie de cette filiale permet également à Poncin Yachts d'acter la suppression d'un passif de 6,2 millions d?euros dont 2,1 millions d?euros de dettes financières.

 Poncin Yachts a par ailleurs obtenu la mise en place d'un financement à l'innovation de 0,8 million d?euros de la part d'OSEO pour son programme du Catana 59. A cela s'ajoute la cession d'une créance de 7 millions d'euros à la Financière Poncin par les banques, ainsi qu'une augmentation de capital de 10,8 millions d'euros, dont 7,7 millions d'euros souscrits par la Financière Poncin, qui vient de céder environ 2,5 millions de titres depuis le juillet pour honorer ses engagements envers les banques.

Accroitre sa présence dans les marchés émergents

En quatre ans, Poncin Yachts espère ramener sa dette de 8,5 millions à 1,5 million d?euros, ce qui devrait faire baisser de deux tiers l?endettement bancaire du groupe. Il entend désormais tourner la page et mettre le cap sur les pays émergents en plus de l'amélioration de son offre produit. Mi-octobre, Poncin Yachts a fait état d'un chiffre d'affaires annuel stable à 35,1 millions d'euros, contre 35,9 millions d'euros en 2010-2011. Poncin Yachts prévoit en 2013 une très forte progression des ses résultats. Par ailleurs, le groupe va poursuivre sereinement l'accélération de son plan de développement commercial à l'international. Pour financer son expansion et pour accroitre sa présence dans les marchés émergents (Chine, Russie, Turquie, Australie, Brésil, Golfe Persique...), le fabricant de yachts de luxe avait levé en juin dernier quelque 10,8 millions d'euros dans le cadre d'une augmentation de capital. Une opération qui était destinée à muscler sa structure financière tout en réduisant son endettement.

Pour 2013, Poncin Yachts prévoit une très forte progression des résultats

Pour rappel, le constructeur de navires de plaisance Poncin Yachts a été introduit en Bourse en mai 2005 au prix 9,8 euros par action, soit le bas de la fourchette de prix proposée. Un prix qui valorisait le constructeur de voiliers 89,1 millions d'euros. Mais la tempête qui a sévi sur le marché des bateaux de plaisance après la crise de 2008 a mis à rude épreuve les titres des sociétés du secteur. Poncin Yachts n?a pas été épargné jusqu?à toucher un plus bas historique à 0,33 euro, en février 2009, soit ?. 97,25% en dessous de son sommet historique, à quelques encablures des 12 euros observé en septembre 2005. A un euro, la société n?est plus que valorisée près de 25 millions d?euros. Pour 2013, Poncin Yachts prévoit une très forte progression des résultats, compte tenu d?un point mort fortement abaissé, conforté par la cession définitive du site de Marans depuis le 1er septembre dernier. Plus la situation financière du fabricant redeviendra assainie plus les investisseurs seront tentés de se réconcilier avec le dossier.

  Plus d'actualité Bourse sur MonFinancier

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.