C'est parti pour les impôts

 |   |  324  mots
DR
DR (Crédits : VIA BLOOMBERG NEWS)
La Cour des Comptes l'a dit. Le gouvernement le sait. Il faut réduire le déficit. Vite. Il y a deux façon de le réduire : s'attaquer aux dépenses ou augmenter les impôts. Le gouvernement a choisi les impôts et cela va faire mal, très mal. Au nom de l'égalitarisme, entreprises et classes moyennes supérieures vont être sous pression.

 

LE DISCOURS DE JEAN MARC AYRAULT: LE BON COTE
On a parlé réduction de la dette, respect des engagements de la France en matière de déficit, rigueur et austérité (sans prononcer les mots).

 

LES MAUVAIS COTES
Impôts. Impôts. Impôts. C'était le leitmotiv d'un discours soporifique d'un premier ministre sérieux, mais sans aucun charisme. Taxe sur les dividendes, hausse des droits de succession, taxation accrue de stock options, taxes sur les banques (bien fait...) et sur les compagnies pétrolières, taxation des heures supplémentaires, et hausse de l'ISF sans oublier une surtaxe exceptionnelle de l'IS: vous en redemandez ?....

LA HAUSSE DU CAC CONTINUE
Avec une troisième journée de hausse . Près de 1%. Dans l'attente et l'espoir d'une baisse des taux de la Banque Centrale Européenne et des stop loss sur les positions massives accumulées depuis des mois à la vente.

LE COME BACK
L'Irlande a fait un incroyable boulot de redressement depuis sa demande d'aide à l'Europe. Et les marchés applaudissent. Les taux à deux ans sont descendus à 5%, ils étaient au plus haut à près de 25% en juillet 2011.Du coup l'Irlande va à nouveau emprunter sur les marchés. Sur du court terme, trois mois, pour l'instant, mais elle pourra bientôt emprunter sur des maturités plus longues. Good job!

LE GRAND NETTOYAGE CHEZ BARCLAYS
Tout le management de Barclays y compris Bob Diamond, son patron emblématique, a été viré. Et ce n'est pas terminé. Le scandale du Libor devrait secouer d'autres banques dans les mois qui viennent.

ENCORE UN SOMMET EUROPÉEN?
Mario Monti a aimé le dernier sommet. Il en redemande. Il veut une nouvelle réunion pour faire sauter les derniers verrous et notamment les blocages des Pays Bas ou encore de la Finlande qui s'oppose au rachat de dette sur le marché par le Mécanisme Européen de Solidarité.

LA FLAMBÉE DU...

 

Lire la suite

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 04/07/2012 à 21:12 :
Bonjour je suis étonné de la partialité de votre article. En effet le gouvernement a au contraire annoncé à la fois des hausses d'impôts et une baisse des dépenses publiques.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :