Le mystère de l'euro

 |   |  355  mots
Marc Fiorentino | Bloomberg
Marc Fiorentino | Bloomberg
Chaque matin, l'actualité commentée par Marc Fiorentino...

MonFinancier

 

L'euro défie les lois de la gravité. Malgré une croissance molle comparée à une croissance américaine révisée hier en forte hausse, et malgré un Draghi toujours aussi favorable à la liquidité monétaire et aux taux bas, l'euro progresse. Il frôle les 1.37 et on trouve peu d'explications convaincantes. À part le fait que les investisseurs sont convaincus aujourd'hui qu'il ne disparaîtra pas.


NELSON MANDELA EST MORT
À 95 ans dont 27 passés en prison. Respect. No comment.

L'AFRIQUE DU SUD DOUTE
Hasard du calendrier, hier la monnaie sud-africaine chutait à son plus bas niveau contre le dollar. 3% de baisse en une semaine, 20% en un an. La chute du rand est une conséquence des difficultés grandissantes d'une économie émergente qui était porteuse d'espoir. Je rappelle que l' Afrique du Sud est le S de l'acronyme BRICS. La croissance économique ralentit.Elle reste positive au troisième trimestre, contrairement au Brésil, mais de 0.7% seulement, on n'avait pas vu cela depuis 2009. Pour l'année elle plafonnera à 1.7% ou 1.8%. On parle même de nouvelle dégradation de la notation du pays. Probablement en mai, après les élections. L'Afrique du Sud souffre des conflits sociaux, d'un manque de réformes structurelles et d'une détérioration des infrastructures. Lire l'édito

DRAGHI
Était très attendu hier. Il n'a rien dit de nouveau et chacun a trouvé dans ses propos ce qu'il voulait. En résumé, il continuera à fournir les liquidités nécessaires à une reprise et le niveau de l'euro n'est pas un sujet pour lui

3.6% DE CROISSANCE AUX ÉTATS-UNIS
pour le troisième trimestre contre une prévision initiale de 2.8%. Même si ces chiffres s'expliquent en partie par une hausse des stocks, cette performance reste excellente. On attend les chiffres de l'emploi aujourd'hui.

CARTON PLEIN POUR L'ANGLETERRE
Le gouvernement a révisé à la hausse ses prévisions de croissance et rapproché son objectif de baisse du chômage en dessous de 7%%. Impressive. Ce sont les plus fortes révisions à la hausse de croissance depuis 14 ans....

 

Lire la suite sur MonFinancier.com

Pour aller plus loin, suivez le cours des marchés en direct 

 

MonFinancier

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 18/12/2013 à 13:10 :
J'y vois surtout le fait qu'il est moins facile de diluer la monnaie en imprimant plus que pour les autres monnaies où les banques centrales interviennent sans scrupule ... donc finalement l'euro garde sa valeur comparé aux autres monnaies. Finalement le communautaire a du bon !
a écrit le 06/12/2013 à 11:14 :
ce qui est un mystère c'est surtout comment nos politiciens ont pu créer une monnaie unique pour une simple zone de libre échange entre des économies aussi hétéroclites ! Le cours de l'Euro est dicté par l'Allemagne, c'est un Euro-Deutschemark.
Réponse de le 06/12/2013 à 20:23 :
Et c'est très bien comme ça. Ca permet à l'économie française de bénéficier de la plus belle stabilité mondiale, et de se diriger vers la fin de l'hégémonie du dollar.
Réponse de le 07/12/2013 à 14:56 :
je crois que vous ne disposez pas des bonnes informations sur l'économie française, le chômage et le déficit commercial, pourtant tout cela est écrit dans La Tribune !
a écrit le 06/12/2013 à 10:24 :
le mystère de l'euro, ce serait pas juste parce que la zone dans son ensemble est exportatrice nette?
Réponse de le 11/12/2013 à 9:54 :
Bien vu.

Elle reste aussi un lieu d'investissements multinationaux non négligeable, surtout pour celui qui recherche de la sécurité.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :