730 millions d'euros : le coût pour l'Etat du plafonnement de l'ISF

 |   |  199  mots
Le rétablissement du plafonnement de l'impôt de solidarité sur la fortune a permis à 7.630 contribuables de bénéficier en 2013 d'une réduction d'impôt.
Le rétablissement du plafonnement de l'impôt de solidarité sur la fortune a permis à 7.630 contribuables de bénéficier en 2013 d'une réduction d'impôt. (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2010. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Ce plafonnement de la somme de tous les impôts directs payés sur les revenus perçus en 2012 a permis à 7.630 contribuables de bénéficier d'une réduction d'impôt en 2013. Sans celle-ci, leur niveau d'imposition aurait en effet excédé 75%. Explications.

730 millions d'euros. C'est ce qu'a couté à l'Etat, au titre de l'année 2013, le rétablissement du plafonnement de l'impôt de solidarité sur la fortune, selon l'AFP, qui a confirmé une information des Echos.

7.630 contribuables concernés

Ce plafonnement de la somme de tous les impôts directs payés - y compris les prélèvements sociaux et l'ISF - sur les revenus perçus en 2012 a permis à 7.630 contribuables de bénéficier en 2013 d'une réduction d'impôt afin de ne pas voir leur contribution excéder 75% de leurs revenus, a-t-on appris jeudi auprès de Bercy.

L'ISF rapporte près de 5 milliards d'euros par an

Après une année de transition qui avait donné lieu à de nombreuses critiques car quelques contribuables avaient pu être taxés au-delà de l'équivalent de 75% de l'ensemble de leurs revenus, le gouvernement a rétabli un plafond dans la loi de finances 2013.

Au total, l'impôt de solidarité sur la fortune, payé par environ 300.000 personnes rapporte autour de 5 milliards d'euros par an (4,7 prévus en 2014).

A lire aussi :

>> ISF et taxe à 75% : les députés veulent saler l'addition

>> Bercy veut empêcher les échappatoires à l'ISF

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 06/12/2013 à 10:53 :
"ARTICLE" superf2tatoire, aguicheur, tronqué, sens des mots inversés, sens des valeurs tourné en ridicule, etc.... La question est plutôt combien cet Impôt Français fait il perdre à ce pays depuis 32 ans? Question pragmatique, un adjectif inconnu des politiques et fonctionnaires français? mais aussi des rédacteurs et "journalistes" Français.
a écrit le 06/12/2013 à 9:24 :
Si l'Etat estime avoir un'' manque à gagner'' de 730 mln du fait du plafonnement de l'ISF, il pourrait tout aussi bien calculer ce qu'il lui en coûte de ne pas nous taxer à 100% !!
Réponse de le 06/12/2013 à 10:55 :
le meilleur est la reprise "selon un article des Echos"......est ce du journalisme? non,

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :