Faut-il fuir les émergents ?

 |   |  392  mots
Marc Fiorentino | Bloomberg
Marc Fiorentino | Bloomberg
Chaque matin, l'actualité commentée par Marc Fiorentino...

MonFinancier

 

Sur les marchés émergents, les spécialistes sont tous d'accord sur un point: il n'y a aucune visibilité. Il y a un consensus sur le fait qu'il n'y a pas de consensus... Ceux qui fantasmaient il y a encore deux ans sur tous les "miracles" émergents, conseillent aujourd'hui de fuir ces marchés qui ont pourtant déjà bien baissé. Alors que faire ?

QU'EST CE QUI INQUIÈTE SUR LES ÉMERGENTS?
La baisse des matières premières, une consommation mondiale molle et surtout un contexte politique et social de plus en plus complexe. La Thaïlande, par exemple, fait face à un blocage total, la Turquie est dans la tourmente et de nombreux pays comme le Brésil vont connaître des élections chahutées. Aujourd'hui il va falloir être prudent, certes, mais sélectif. La baisse des monnaies locales va redonner une bouffée d'oxygène à certains pays exportateurs et on va pouvoir, lentement, très lentement, recommencer à faire son marché de marchés exotiques…

LES DERNIERS SERONT LES PREMIERS... SUITE
La fête continue pour les anciens canards boiteux européens. Ces pays au bord de la faillite. Les emprunts d'état des pays "aidés" par l'Europe s'arrachent. Les écarts de taux à 10 ans par rapport à l'Allemagne sont très bas pour l'Irlande, l'Espagne; l'Italie et chutent aussi pour le Portugal et la Grèce. What a difference a year makes...

L'HOMME DU JOUR
Yanniiiiiiiiiiiiick!! Le directeur Général d'Havas, David Jones, est parti. Et c'est Yannick Bolloré, déjà président, qui reprend ses fonctions. David Jones "reprend sa liberté pur fonder une start up" et "il restera conseiller de Yannick Bolloré en 2014". Traduisez: il a été viré.

LE RAPPORT DE LA FED
Était très attendu. On y apprend que c'est le rebond de l'économie américaine et de l'emploi qui a poussé la banque centrale à commencer à fermer le robinet de dope monétaire mais qu'elle continuera à inonder le marché encore longtemps. Ouf, on est rassurés...

LES ÉTATS-UNIS ATTAQUENT L'ALLEMAGNE
Le secrétaire du Trésor américain critique l'Allemagne. Il reproche à Angela Merkel de ne pas assez pousser la consommation et de ne pas assez participer à la croissance mondiale. Il trouve même que la...


Lire la suite sur MonFinancier.com

Pour aller plus loin, suivez le cours des marchés en direct

 

MonFinancier

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/01/2014 à 20:50 :
Poser la question, c'est déjà y répondre

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :