Mégacontrat : comment la France a été baladée par l'Arabie Saoudite

 |   |  747  mots
L'optimisme de l'Elysée s'appuyait sur deux documents saoudiens, un ordre royal édicté en juin et un contrat signé par la partie française et saoudienne.
L'optimisme de l'Elysée s'appuyait sur deux documents saoudiens, un ordre royal édicté en juin et un contrat signé par la partie française et saoudienne. (Crédits : Reuters)
Paris comptait beaucoup sur une signature, voire une promesse d'achat, de missiles de défense aérienne de courte portée proposés par Thales. Un contrat estimé au total à 4 milliards d'euros. Mais Ryad est resté silencieux sur Mark 3.

On en sait un peu plus sur ce qui s'est passé en Arabie Saoudite sur Mark 3, un programme de renouvellement des systèmes de défense aérienne, lors de la visite de François Hollande il y a plus d'une semaine maintenant. Plus précisément, il ne s'est rien passé. Selon des sources concordantes, la délégation française s'est fait balader sur ce dossier par les Saoudiens en dépit de la volonté de l'Elysée d'avancer sur Mark 3, qui était en haut de la pile des dossiers prioritaires de François Hollande... et des bonnes relations diplomatiques entre la France et l'Arabie saoudite. 

Quand François Hollande a évoqué le sujet avec le Roi Abdallah, ce dernier a conseillé aux Français d'aller en discuter avec le ministre de la Défense, Salmane ben Abdelaziz Al Saoud, qui lui-même a renvoyé sur le vice-ministre de la Défense, le prince Salmane ben Sultan. Pour finir, ce dernier aurait dit à la délégation française qu'il n'avait pas instruction sur ce dossier. Une très mauvaise surprise. Clairement une claque pour la France et son président ainsi que pour Thales. Au sein du groupe d'électronique, la déception était grande à l'issue de cette visite qui avait généré beaucoup d'espoirs. En partant d'Arabie Saoudite, François Hollande a toutefois demandé à l'ambassadeur, Bertrand Besancenot, de maintenir la pression sur Ryad sur ce dossier.

Un ordre royal pour Mark 3

Avant de s'envoler vers l'Arabie Saoudite, l'Elysée avait pourtant bien l'intention de revenir à Paris au mieux avec le contrat Mark 3 en poche estimé à 4 milliards d'euros en deux phases (2,5 puis 1,5 milliard d'euros), sinon avec une promesse du roi de le signer prochainement. L'Elysée avait donc bon espoir. Cet optimisme s'appuyait sur deux documents saoudiens, un ordre royal édicté en juin et un contrat signé par la partie française et saoudienne. Seule une signature manque pour que le contrat puisse être mis en vigueur, celle du prince héritier et ministre de la Défense. 

Mais la préparation de la visite de François Hollande entre les deux pays avait généré des craintes sur ce dossier alors que début décembre les clignotants semblaient encore au vert. Des craintes qui ont été confirmées a posteriori. Seule bonne (?) nouvelle, les Saoudiens n'ont pas annoncé aux Français qu'ils ne voulaient plus de ce contrat. Mais certains observateurs de ce dossier et du royaume estiment que les Saoudiens ne disent jamais vraiment clairement qu'ils ne veulent pas d'un contrat. "Il faut comprendre certains signes", rappelle un industriel bon connaisseur de l'Arabie Saoudite.

Échec ou pas ?

Pour le moment, au sein de Thales, on reste prudent sur la façon d'interpréter la non décision de Ryad. Mais le travail de décryptage est nécessaire pour relancer ou pas une offre de Thales en Arabie Saoudite. Plusieurs raisons sont aujourd'hui avancées pour expliquer l'échec de la visite de François Hollande sur ce dossier. Les Américains ont-ils eu un pouvoir de nuisance sur la signature du contrat ? Depuis plus de six mois, Lockheed Martin fait le forcing pour fournir au royaume des missiles Patriot PAC-3. "Il est plus facile de faire dérailler un contrat que de l'obtenir", explique-t-on à La Tribune.

Ou est-ce des divergences dans la famille royale ? "L'Arabie Saoudite n'est pas la France où tout le monde est contraint de marcher en rang serré derrière l'Elysée une fois la décision prise", note un bon observateur de l'Arabie Saoudite, sous-entendant que la parole du roi peut être remise en cause au sein de la famille royale. Ou enfin est-ce que l'audit sur toutes les négociations en cours et les contrats à la signature lancé cet automne par le prince Bandar ben Sultan ben Abdelaziz Al Saoud, chef des services de renseignements, n'est pas achevé ? Ce qui aurait reporté la décision de l'Arabie Saoudite. Des questions pour le moment sans réponse.

Le missile Crotale en question ?

Des sources industrielles concurrentes de Thales interrogées estiment quant à elles que l'offre française ne correspond plus aux souhaits des Saoudiens. Clairement, assurent-elles, Ryad ne veut plus des Crotale NG, un missile de défense aérienne de courte portée. D'autres estiment enfin que Thales et ODAS, qui représente les intérêts commerciaux des groupes d'armement français dans le royaume, doivent revoir leur offre industrielle. A suivre.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 12/01/2014 à 11:11 :
Comme quoi il ne faut pas faire confiance aux arabes, il laisse croire à .... rien, ils sont trop en cheville avec les amerlochs, rien ne sert de chercher à faire commerce avec l'arabie saoudite, se sont des perfides qui jouent un double jeux en permanence !!!!
a écrit le 11/01/2014 à 13:13 :
non pas pauvre france ; mais pauvre dirigents d ar saoudites dictature religieuse charia mais pas pour les fortunés un pays de m pb
a écrit le 11/01/2014 à 12:24 :
c'est normal, ce président qui part tirer avec sa petite mobilette ne peut pas être pris au sérieux ! Pauvre France :-(
a écrit le 10/01/2014 à 14:18 :
FH combat les intérêts de l'Arabie en Afrique (Mali, Centrafrique), c'est donc un juste retour de manivelle que l'Arabie lui fait payer.
a écrit le 10/01/2014 à 8:53 :
Il faut changer le commercial!
Réponse de le 10/01/2014 à 12:20 :
tout a fait d'accord ou du moins l 'envoyer en formation pour améliorer son approche donc son efficacité commerciale
Réponse de le 10/01/2014 à 12:43 :
il avait la tete ailleurs (Julie ?)
a écrit le 10/01/2014 à 8:48 :
Paris comptait beaucoup sur une signature, voire une promesse d'achat, de missiles de défense aérienne de courte portée proposés POUR Thales.
décidemment ils savent pas écrire un titre à la tribune :D
a écrit le 10/01/2014 à 8:47 :
on ne peut meme plus faire des commentaires ils sont supprimes avant publication raz le bol
a écrit le 10/01/2014 à 8:31 :
L'offre était mal ficelée et les besoins du client mal validés de même que la chaine de décision. Accabler FH est un peu limite vu que toutes ces tâches relèvent de THALES.
Ceci dit, les commentaires me font bien sourire. Que ceux qui voient là la manifestation du déclin industriel de la France commencent par s'intéresser à THALES et à ses résultats industriels et financiers.
Il n'y a pas que des loosers en France et ce frensh bashing, sport national devient ridicule !
a écrit le 10/01/2014 à 7:13 :
on ne veds plus rien car trop cher c'est ce qui se passe a l'etranger et en plus ils le savent . les carrottes sont cuites ................................ depot de bilan sur toute la ligne .......................................
a écrit le 10/01/2014 à 1:03 :
quand bitenbois s est fait serrer par le sherif ,les socialos n avaient que culbuto en remplacant et on voit le resultat !
a écrit le 09/01/2014 à 22:48 :
Votre article est très intéressant . En fin de compte, il faut regarder vers la chine . C'est une question de devise monétaire, dans le sens propre et figuré des termes .
C'est ce que fait l'Arabie Saoudite .
a écrit le 09/01/2014 à 22:46 :
Votre article est très intéressant . En fin de compte, il faut regarder vers la chine . C'est une question de devise monétaire, dans le sens propre et figuré des termes .
a écrit le 09/01/2014 à 19:40 :
Avec un tel VRP, c'était couru d'avance ...
Réponse de le 10/01/2014 à 8:54 :
On peut parler du VRP SARKOZY au Brésil pour le Rafale si vous voulez. Un tel VRP était à peine digne d'une compagnie d'assurances en porte-à-porte.
a écrit le 09/01/2014 à 18:23 :
La France a été baladé pourquoi ?
Le VRP qui la représente est un nul, avec une équipe de NULS
Réponse de le 09/01/2014 à 19:12 :
Combien de contrats ont été ramenés d'Arabie par le nain ? Aucun et en plus il avait semé la zizanie pour offrir un boulevard aux américains !
Réponse de le 09/01/2014 à 19:40 :
Vous soutenez les syndicats de Goodyear mais vous désapprouvez votre leader gauchiste ... Etrange
a écrit le 09/01/2014 à 18:17 :
hollande : l'arabie c'est où dites?
l'émir : c'est par la mec (en montrant la porte)
a écrit le 09/01/2014 à 17:35 :
Ce pauvre François ne fait pas le poids. C'est de notoriété publique internationale. La France est tout bonnement ridiculisée par cet homme égaré à l'Elysée. La France paiera très très cher sa dernière saillie socialiste...
a écrit le 09/01/2014 à 16:58 :
Il n y a qu a demarrer l exploitation du gaz de schiste en represaille.
Mais non je rigole, on va plutot trouver des excuses exterieure inverifiables genre les americains ont manoeuvre dans notre dos....
a écrit le 09/01/2014 à 16:23 :
si ça signe un jour, les mêmes qui crachent sur FH, nous expliquerons que c'est grâce au travail de NS...c'est en lisant les commentaires sur ce genre de sujet que je comprends pourquoi nous avons des politiques de piètre niveau depuis 30 ans. On les mérite, vu le niveau d'endoctrinement de bons nombres d'électeurs...continuons à chanter les 2 pieds dedans
a écrit le 09/01/2014 à 15:21 :
Les choses évolueront plus vite au fur et à mesure que les Chiites prendront une part plus importante en Syrie et aussi en Irak . De même Israël à du souci à ce faire.....là les contrats....
a écrit le 09/01/2014 à 14:36 :
Quel poisseux , il toucherait de l'or qu'il le transformerait en plomb !
a écrit le 09/01/2014 à 14:27 :
Finalement, la France est juste en train de vendre son âme!
Comprenne qui pourra!
a écrit le 09/01/2014 à 14:27 :
Finalement, la France est juste en train de vendre son âme!
Comprenne qui pourra!
a écrit le 09/01/2014 à 13:19 :
Rien de nouveau sous le soleil chaud d'Arabie!

1° Les politiques et médias français jouent de la trompette en annoncant au monde entier la signature de contrats mirifiques (cela permet de faire croire aux CONcitoyens que le pays est bien géré et collectionne les "success stories" et... cela met en difficulté les décideurs du pays "acheteur")

2° Au final aucun contrat à l'horizon!

On nous a fait le coup un nombre incalculable de fois avec le Rafale et cela continue...

Quand est-ce que les politiques et médias de l'Hexagone comprendront une fois pour toute la vraie source du problème: Les contrats d'armement se font avec un pays considéré comme "fiable", ce que la France n'est plus depuis longtemps!

Ayons une pensée émue pour cette France qui dans les années 60 profitait d'une reconnaissance mondiale et vendait ses Mirage en milliers d'exemplaires à travers le monde...
a écrit le 09/01/2014 à 12:27 :
pourtant il a l'air si volontaire -sur la photo- le petit François avec ses petits poings serrés...
a écrit le 09/01/2014 à 12:09 :
En fait, le meilleur moyen de faire foirer un contrat, c'est d'envoyer FH comme représentant.
Réponse de le 09/01/2014 à 13:45 :
Les médias devraient éviter de vendre la peau de l'ours avant de l'avoir tué !
a écrit le 09/01/2014 à 11:50 :
L'auteur de l'article prend un risque important de se décrédibiliser. Si le contrat est signé, cela prouvera toute la vacuité des prévisions, pronostics, analyses qui sont faites ici.
Avec des titres de plus en plus racoleurs
a écrit le 09/01/2014 à 11:46 :
en lisant l'article j'ai le sentiment qu'ils manquent encore quelques valises pour le prince ministre de la défense...will see
a écrit le 09/01/2014 à 11:46 :
Les arabes sont en guerre contre Israël. Or le gouvernement français comprend nombre de juifs. Serait ce la raison ?
Réponse de le 09/01/2014 à 11:59 :
Il est légitime d'en faire la constat qui pose questions ?
Réponse de le 09/01/2014 à 12:15 :
Saoudiens et israëliens collaborent pour taper sur les chiites qui sont leur ennemi commun.
Ils arment et financent Al Qaïda, la rebellion en Irak et en Syrie, la lutte contre le Hezbollah libanais.
Réponse de le 14/01/2014 à 21:17 :
Et alors vous croyez que les chiites c'est des gentils bisounours ? Les chiites c'est l'Iran, qui veut diriger le moyen-orient comme autrefois l'empire perse. Ils sont autant extremistes que les autres, sinon pire.
a écrit le 09/01/2014 à 11:39 :
On voit le résultat de l'optimisme invétéré de F Hollande...
a écrit le 09/01/2014 à 10:27 :
Moi j'adore la photo !!!! ont dirais Oui-oui dans sa Oui-oui mobile !!! Et l'emir a cote qui se "fout de sa gueule" hahahahaha
a écrit le 09/01/2014 à 9:57 :
Attendons de voir en Inde ...le groupe SAAB , après son succès au Brésil avec le contrat Gripen... est en train de proposer à l'Inde des variantes pour faire des économies ......
Réponse de le 09/01/2014 à 10:15 :
Sauf que l'Inde a un voisin autrement redoutable que le Brésil...
a écrit le 09/01/2014 à 9:47 :
pas de commande pour le prétentieux hollande en Arabie Saoudite,tant mieux !
Réponse de le 09/01/2014 à 11:44 :
on peut être opposé à vendre des armes à des pétromonarchies, mais je ne crois pas que ce soit la teneur de votre propos. C'est tout à fait affligeant de se réjouir des déboires de la France. Votre haine vous aveugle, Hollande ou pas Hollande, ce qui compte c'est de voir la France se redresser pas de s'enfoncer. Reprenez vous Mr Jean23
Réponse de le 09/01/2014 à 21:35 :
Pourquoi la France produit encore des arme? Dassault et Thales ne sous traite plus? A moins qu'il ne reverse une partie des ventes a l'état?
a écrit le 09/01/2014 à 9:40 :
au final ils ont négocié avec le technicien de surface...
a écrit le 09/01/2014 à 9:11 :
Personne ne doit être étonné que le Rafale échoue depuis 25 ans.

Il faut bien comprendre que Dassault le tricheur politique entache lui même la renommée du constructeur d'avions. Et l'affaire Valls n'arrange rien, mais au contraire braque les lumières sur les abus des sémites dans la finance qui met les économies mondiales dans la misère, rétablissant au passage l'esclavage.
a écrit le 09/01/2014 à 8:59 :
Détail annexe : ce n'est pas très beau en titre d'article "s'est faite ballader" : le participe passé "fait" suivi immédiatement d'un infinitif est toujours invariable.
J'aime bien le reste de l'article ...
a écrit le 09/01/2014 à 8:59 :
Comment un type (FH) qui n'a jamais travaillé dans sa vie (sauf président de son partie et fonctionnaire, sans réelle acitivté/responsabilité) peut d'un coup devenir un représentant d'une société d'armement ou homme d'affaire, une activité pour laquelle d'autres personnes doivent travailler tout une vie avant d'avoir du succès?
a écrit le 09/01/2014 à 8:32 :
Nous n'aurons jamais ces contrats. Les US ne nous laisserons pas faire. Ils veulent qu'on prenne le relais de leurs positions, mais ne nous faciliteront ni l'accès aux ressources qu'ils réservent à d'autres dans un jeu à 3 bandes que personne ne dénonce, ni aux compensations autres que les prises de participation dans notre tissus économique, ce qui nous laisse dépendants et faibles (plus qu'avant).
a écrit le 09/01/2014 à 8:22 :
Il ne faut pas vendre la peau de l'ours avant de l'avoir tué !!!
a écrit le 09/01/2014 à 8:08 :
Il se fait ballader à l'International, mais Hollande nous ballade aussi ... Après tout, les Français ont eu la betise de l'élire, lui, le maire de Tulle (15 000 hab) !
a écrit le 09/01/2014 à 8:06 :
Merci pour ces explications, cela permet ne donner un peu de substance au flou qui a entouré cette visite de fin d'année. Entre l'indécision qatarienne sur les avions de combat, les surprenantes rumeurs de backdoor américaine qui menacerait le contrat falcon eye émirien et les gros dossiers Mark 3 et Sawari en Arabie Saoudite, on peut dire que le golfe va rester au centre des priorités de nos industriels de défense cette année... sachant que ces dossiers pourraient bien encore s'étaler sur plusieurs années!
a écrit le 09/01/2014 à 8:06 :
Hollande n' est pas plus crédible a l' international qu' en France. Il n' a jamais travaillé dans une entreprise privée. Il a juste été le maire de Tulle (15 000 hab).
Réponse de le 09/01/2014 à 8:27 :
Vendre est une affaire de professionnels spécialisés. Quel genre de commerce a fait dans sa vie le maire de Tulle?
Réponse de le 09/01/2014 à 8:56 :
... le maire de Neuilly n'était pas crédible non plus.
Réponse de le 09/01/2014 à 10:16 :
Le maire de Neuilly ramenait des contrats… ou il ne les torpillait pas !
Réponse de le 09/01/2014 à 10:19 :
Mais le maire de Neuilly a été ministre ;). Et le maire de Neuilly a vendu... lui ;)
Réponse de le 09/01/2014 à 10:35 :
François a bien réussi de vendre le rêve aux français.
Réponse de le 09/01/2014 à 10:47 :
@cevenol:

ces contrats sont éminemment politiques... on ne sait jamais à quel prix on a vendu...et qui il faut payer pour vendre...... et avec quelles contrepartie... encore moins dans ces pays....

Hollande n'es ni meilleur ni moinns bon... la partie est aussi une partie de trèssssssss gros sous....
Réponse de le 09/01/2014 à 11:26 :
@Testatio : malheureusement pour la France pas tant que ça : Rafale (échec au Maroc - mais il n'y pouvait plus grand chose -, Brésil et aux Emirats). En Arabie saoudite, NS était black-listé pour ses amitiés sulfureuses avec certains intermédiaires, et au Qatar, son ami l'émir ne lui a rien acheté. Si Poutine a acheté deux BPC. C'est peu...
Réponse de le 09/01/2014 à 11:48 :
le maire de Neuilly serait revenu d'Arabie Saoudite en declarant aux médias que c'était gagné, comme il l'a fait avec le rafale au Bresil. Les résultats sont les mêmes mas la com' était mieux rodée.
Réponse de le 09/01/2014 à 12:02 :
Sarko n'a rien vendu de plus!!
Il demandait simplement aux industriels de bloquer les signatures de contrats jusqu'à ce que lui-même fasse le déplacement.
Donnant ainsi l'impression d'être à l'origine du contrat et de son aboutissement!
Réponse de le 09/01/2014 à 14:24 :
On ne peut pas comparer Hollande à Sarkozy, Hollande est incomparable, il a mis tous ses rivaux potentiels à des années lumières
Réponse de le 09/01/2014 à 21:21 :
Reponse a Hung : hollande n à pas vendu du rêve, il est ce que l on appelle un bonimenteur. Il n'y a pas plus gros menteur en France. À commencer par sa déclaration fiscale.... Si Sarko avait fait le dixième de ce que fait Hollande, il aurait été mis au pilori !!!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :